thumbnail Bonjour,
Ligue 1, OM - Gignac : "Être régulier toute la saison"

Ligue 1, OM - Gignac : "Être régulier toute la saison"

Gettyimages

Dans un entretien accordé au site officiel de l'OM, André-Pierre Gignac est revenu sur sa très bonne première partie de saison et a livré ses ambitions.

André-Pierre Gignac est un homme heureux. L'attaquant de l'Olympique de Marseille a le sourire au moment de dresser un bilan de la première partie de saison. Son début de campagne fut époustouflant, et ce n'est pas une blessure contractée en automne qui est venue couper cet élan. Gignac est revenu et a rapidement retrouvé le chemin des filets, à Toulouse, dans "son" Stadium, avec une de ses spéciales. Le goleador marseillais s'est confié sur le site officiel de l'OM. Extraits.

"Djibril est un peu un modèle"

Le buteur a évidemment concédé que cette saison était clairement celle de son retour en force. "Oui, le contraste est saisissant, c’est le jour et la nuit. J’ai du temps de jeu, j’ai la confiance du staff technique, de mes partenaires et j’ai aussi beaucoup de confiance en moi. Cela fait partie de la carrière d’un footballeur d’avoir des saisons difficiles comme ça mais j’espère qu’elles sont derrière moi car j’ai très envie de tout donner pour ce club.", a t-il expliqué. Une forme de revanche pour un joueur pas épargné par les critiques ces dernières saisons. "J’ai souvent été décrié. On dit souvent que c’est difficile, pour un Marseillais, de réussir à Marseille. J’ai envie de prouver le contraire. Mais ce n’est pas en six buts que je vais prouver le contraire. C’est sur la régularité et la rigueur. J’aimerais être régulier jusqu’à la fin de la saison, continuer sur le même tempo et amener l’équipe dans les trois premières places."

Le parallèle avec Djibril Cissé est d'ailleurs évident. Même si ils diffèrent sur certaines caractéristiques, les styles de jeu sont comparables. Les carrières également. "Djibril est un peu un modèle. Toutes les semaines, on s’envoie des messages et on se donne des nouvelles. Il a beaucoup souffert, il a eu des jambes cassées, ce n’est pas rien. Il a su revenir avec un mental d’acier. On est de la région, il est d’Arles, moi de Martigues. On a le sang marseillais, on a vécu notre enfance avec l’OM dans notre tête. Je ne lâche pas car j’aime le club. Ailleurs, cela n’aurait pas été pareil." Serein, l'artilleur de l'OM n'a pas caché son optimisme pour la suite de cet exercice. "On nous a pas mal critiqués, on a un coach qui n’avait pas entraîné depuis plusieurs saisons, pas de grandes recrues et finalement avoir 38 points, c’est assez extraordinaire. On fait notre petit bonhomme de chemin. On a un groupe réduit mais de grande qualité. Par rapport à Paris, on a moins de quantité mais on a la qualité. C’est important." Parole de Marseillais.

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue 1

Relatifs