thumbnail Bonjour,

Dans un entretien accordé au Parisien, le président de l'Olympique Lyonnais n'a pas tari d'éloge au sujet du projet du Paris Saint-Germain.

Fort d'une première partie de saison réussie pour l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas est un président serein. Même si le club rhodanien est sujet à une restriction économique qui pourrait entraîner quelques mouvements durant le mercato hivernal, le dirigeant savoure la réussite sportive des hommes de Rémi Garde. Mais c'est le PSG, concurrent à égalité avec l'OL et l'OM en tête de la Ligue 1, que "JMA" a évoqué dans un entretien accordé au Parisien. Extraits.

"L'arrivée du Qatar est une aubaine"

Si tous les acteurs de l'élite n'ont pas forcément salué l'arrivée des Qatari, ce n'est pas le cas de Jean-Michel Aulas, qui exprime publiquement son admiration pour les nouveaux poprétaires du club de la capitale et l'effet bénéfique qu'ils peuvent avoir sur le football français. "Grâce à leurs investissements, les Qatariens ont sauvé le football français.", a t-il lâché. "Pas forcément Lyon ou Marseille, des clubs structurés avec des actionnaires solides. Mais ils ont sauvé des clubs moyens comme Saint-Etienne, qui, sans eux, auraient été en difficulté.", a t-il poursuivi, égratignant au passage son ennemi stéphanois.

"L’arrivée du Qatar est donc une aubaine et ne pas le reconnaître serait idiot. Bravo donc aux Qatariens, à Nasser al-Khelaifi et à BeIN Sport " Le président lyonnais n'oublie pas, toutefois, que le PSG pourrait acheter "français", et ne pas concentrer ses investissements uniquement à l'étranger. "Le seul reproche qu’on peut leur faire, c’est de ne pas acheter de joueurs sur le marché français comme nous le faisions quand nous étions plus puissants économiquement.", a t-il expliqué. Enfin, le dirigeant a profité de la photographie du classement actuel pour répéter que la réussite du trio PLM constitue une locomotive pour le football français. "La vraie politique, c’est de pousser le PLM (NDLR : Paris-Lyon-Marseille en tête de la L1) pour un championnat attrayant." Le message est passé.

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue 1

Relatifs

From the web