thumbnail Bonjour,

Le président des verts Bernard Caïazzo revient dans le progès sur le prochain mercato de son équipe.

«On perd quatre éléments, Alonso, Nicolita, Ghoulam et Gradel. On n’a pas le choix, bien évidemment. Je fais confiance à Roland (Romeyer), Christophe (Galtier) et Dominique (Rocheteau) pour trouver des joueurs intéressants, même si des jeunes peuvent aider. Ils y travaillent, obligés aussi par l’affaire Ghoulam qui part en sélection (ce qui n’était pas prévu). Mais on ne peut pas mettre trois millions sur un joueur.»

Relatifs