thumbnail Bonjour,
Ligue 1, PSG - Mais où est passé Verratti ?

Ligue 1, PSG - Mais où est passé Verratti ?

Getty Images

Après avoir éclaboussé les écrans de tout son talent, et d'une palette technique affolante, Marco Verratti s'est effacé. Mais ou est-il passé ?

C'est bel et bien du banc du Paris-Saint-Germain, que Marco Verratti regarde Thiago Motta revenir et stabiliser le milieu parisien. En plus de voir Blaise Matuidi franchir tous les paliers qui se présentent à lui. Mais il ne faut pas oublier, il n'a encore que 20 ans. Au départ Carlo ne comptait pas sur Marco, mais Leo a su trouver les mots, comme le souligne son agent : "Leonardo a cru en Marco, mais j’ai dû assurer à d’autres personnes du club qu’il allait devenir un grand champion." Il a donc fallu faire comprendre au coach parisien que le petit prodige, fort de son passage à Pescara, ne demandait qu'à éclore dans la capitale parisienne. Formé au poste de Trequartista : registre des 9,5 à la Baggio, Totti, et autres Del Piero, c'est bien repositionné devant la défense que le petit Marco a explosé. Sous la coupe de Zeman, un coach bien loin des grands penseurs qui résumeraient le rôle de sentinelle comme simple bourrin bon à récupérer des ballons, Marco a su mettre à profit ses qualités de relance et sa vision du jeu, devenant un petit maestro pour ses coéquipiers, pas si loin du registre d'un certain architecte...

"Dans l’ensemble, l’équipe possède un super niveau. Tous les joueurs ont des qualités intéressantes et leurs propres caractéristiques. Le gars qui m’a le plus surpris depuis le début de la saison reste Marco. Même si je jouais en Italie la saison passée, je ne le connaissais pas du tout car il évoluait en 2e division. Je suis d’accord avec toutes les choses positives que l’on dit sur lui. Je dirais même qu’il est encore meilleur qu’on ne le pense. En le recrutant, le PSG a fait un très bon investissement. Il possède un immense talent, il faut juste lui laisser le temps nécessaire pour progresser à son rythme. Personne ne doit oublier qu’il vient d’avoir vingt ans." s'exprimait Zlatan Ibrahimovic à propos de son nouveau coéquipier.



Il faut donc lui laisser le temps, à lui cet amoureux du jeu et des beaux gestes, capable de tenter un crochet devant sa surface... De quoi filer un sacré mal de crâne à Carlo : "Quelquefois je m'énerve contre lui mais j'ai confiance en lui.. Je pense qu'il a beaucoup de confiance en ses qualités. Mais parfois, tu joues contre un adversaire agressif et tu ne peux pas prendre le risque de perdre le ballon devant la surface. Il est jeune mais il prend trop de risques. Je sais que c'est un bon joueur, utile pour l'équipe. Il va changer, c'est sûr." Ancelotti le sait, et surtout l'espère, car posséder un tel bijou devant sa défense, c'est l'assurance de ressortir les ballons proprement, en plus d'avoir une sentinelle capable de jouer juste, autant sur le jeu court que le jeu long, et ça ça na pas de prix ! Encadré par Prandelli avec la Squadra et au contact de Carlo, le petit Marco est en mutation, mutation nécessaire pour lui permettre de prendre rendez-vous avec son destin : devenir l'après Pirlo et s'imposer comme l'homme qui doit jouer devant la défense du PSG. Bien entouré, il se pourrait que les merveilles arrivent plus vite que prévu, l'exemple à suivre se nommant Matuidi. Depuis son arrivée dans le club de la capitale, l'ex-stéphanois franchit tous les paliers qui se présentent devant lui, ne cessant de progresser sur l'aspect sportif mais aussi mental, s'imposant aujourd'hui comme un joueur clef du PSG, mais aussi de l'EdF à moyen terme. Permettant à Carlo Ancelotti, de ne plus être perdu, dans les terres du milieu.

Informations et actualités sur le PSG

Relatifs

From the web