thumbnail Bonjour,

L’entraineur lillois, Rudi Garcia, a très peu gouté à la performance de son équipe face à Reims (1-1), samedi soir.

Pour le compte de la 18e journée de Ligue 1, Lille a fait match nul samedi face à Reims à Auguste-Delaune (1-1). Un résultat plutôt flatteur pour une formation nordiste qui a été à la bourre durant la majeure partie de la rencontre. Un visage inquiétant sur lequel Rudi Garcia n’a pas manqué de revenir après le match. En conférence de presse, ce dernier a insisté sur le fait qu’il est difficile de gagner « si on ne joue qu’une mi-temps sur deux ».

« ON ÉTAIT BATTU DANS LES DUELS »

Rudi Garcia, comment analysez-vous ce match ?

R.G. : « On avait plutôt l’impression de disputer un match amical en première période... Nous n’avons montré aucune agressivité, aucune combativité, on était battu dans tous les duels. Que Reims soit motivé devant son public et qu’on ait remis cette équipe en confiance, certes, mais il n’empêche qu’heureusement qu’on a su rectifier le tir en seconde période, ce qui n’était pas difficile. Après, c’est dur de gagner un match quand on ne joue qu’une mi-temps sur deux. »

Vous restiez pourtant sur une bonne performance contre Toulouse (2-0)…

R.G. : « Au regard de ce qu’on a produit à Sochaux et contre Toulouse, c’est assez inexplicable. Maintenant, certains jouaient leur neuvième match d’affilée, voire leur dixième pour les internationaux et les jambes étaient lourdes. Pour autant, il y avait quand même des joueurs frais alignés. J’ai opéré deux changements à la pause, mais j’aurais pu choisir de sortir les dix qui ont débuté la partie. Pourquoi Rio n’a pas démarré ? Il avait bien enchaîné ces derniers temps, or il est sorti de blessure il n’y a pas si longtemps que ça. Donc par prévention, pour ne pas top solliciter son genou, j’ai préféré ne pas l’’aligner d’entrée. »

Cette rencontre vous laisse-t-elle des regrets ?

R.G. : « Ce nul est dommage, car on pouvait prétendre à autre chose. Contre une bonne équipe de Reims joueuse, on s’est rendu compte que quand on produit du jeu, qu’on est ensemble à la récupération, on peut enfin se montrer dangereux, même si ça nous a valu de nous exposer aux contres adverses Mentalement, on voulait montrer un autre visage en deuxième mi-temps et on a limité les dégâts. Au classement, on sait qu’à force de série de victoires consécutives, on reviendra. On voulait enchaîner après Toulouse, pour pouvoir rejoindre le wagon de tête. Mais sans gagner, on n’avance pas. »

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1
Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs