thumbnail Bonjour,

Transféré du PSG à Lyon cet été, Milan Bisevac s'est exprimé sur le choc au sommet de la 18e journée opposant le leader Lyonnais au club de la capitale ce dimanche.

Transféré du PSG à Lyon cet été, Milan Bisevac s'est exprimé sur le choc au sommet de la 18e journée opposant le leader Lyonnais au club de la capitale ce dimanche.


Milan Bisevac, dans quel état d'esprit l'OL aborde-t-il le match à Paris ?
C'est un gros match entre les deux meilleures équipes françaises actuelles. Nous sommes prêts pour aller au Parc et disputer le meilleur match possible même si nous avons concédé un résultat nul contre Nancy. Nous voulons jouer notre jeu et tenter d'obtenir une performance positive. Nous sommes leaders et j'espère que nous conserverons cette première place. Nous nous déplaçons pour prendre les trois points mais nous verrons bien.

Personnellement, vous serez confronté à Zlatan Ibrahimovic ?
C'est un phénomène. Nous n'avons pas un plan juste pour stopper Zlatan Ibrahimovic car Paris est une équipe dangereuse dans tous les secteurs. Nous devons rester concentrés sur nous-mêmes. C'est un plaisir d'affronter de grands joueurs. Nous n'avons pas peur même si c'est l'un des meilleurs attaquants du monde. Il est décisif, oui, quand on voit les statistiques. C'est un joueur complet mais il y a des garçons autour de lui qui apportent beaucoup également.

Jean-Michel Aulas pense que l'OL n'a aucune chance de rivaliser avec Paris sur la saison. Qu'en pensez-vous ?
J'ai déjà dit que le grand favori est le PSG mais nous n'allons pas lâcher et tenter d'embêter les Parisiens le plus longtemps possible. Dans le football, il n'y a pas que l'argent pour gagner des titres, il y a aussi le terrain. Tout le monde à sa chance.

Estimez-vous que le collectif lyonnais peut rivaliser avec les stars du PSG ?
Oui, bien sûr, nous n'avons pas des joueurs comme Zlatan Ibrahimovic mais notre collectif est un atout. On ne peut pas gagner des titres avec un seul joueur. A chaque match il faut confirmer. Nous sommes capables, tout ensemble, de ramener un bon résultat mais il faudra être solide.

Le résultat nul mercredi contre Nancy a-t-il cassé votre dynamique ?
Nous savions que c'était un match piège. Nous venions de jouer trois gros matches contre Marseille, Montpellier et Saint-Etienne, un derby qui était très important et au cours duquel nous avons joué à dix durant une demi-heure et avons beaucoup donné physiquement et mentalement. Dans l'état d'esprit c'était bien. Nous avons pris quand même un point et nous nous sommes vite tournés sur le match contre Paris.

Comment vivez-vous votre retour à Paris ? Comme une revanche ?
Il n'y a pas de revanche, c'est juste un match important que j'ai envie de gagner comme chacun d'entre nous. J'ai joué un an au PSG, cela s'est très bien passé. Le Parc est un super stade avec une super ambiance. Il faut prendre plaisir de disputer cette rencontre. Quand j'avais signé au PSG, personne ne pensait que je jouerai. Je montre maintenant que je suis capable de jouer à l'OL, c'est le plus important.

L'éventuel vainqueur sera-t-il le futur champion ?
Tout le monde voit Paris comme champion. Nous sommes là pour embêter le plus longtemps possible le PSG. Nous sommes leaders, nous sommes bien, concentrés mais ce n'est pas un match décisif. Il restera encore beaucoup de journées par la suite. Ce n'est pas un match à six points. Nous verrons.

Relatifs

From the web