thumbnail Bonjour,

Thiago Motta, de retour depuis le match d’Evian (4-0), estime que le PSG peut frapper un grand coup ce dimanche, en cas de victoire sur l'Olympique Lyonnais.

Thiago Motta, de retour depuis le match d’Evian (4-0), estime que le PSG peut frapper un grand coup ce dimanche, en cas de victoire sur l'Olympique Lyonnais.

"C’est sur tout un groupe que reposent le jeu"

Après un passage à vide en novembre, le PSG semble reparti sur les chapeaux de roues. Les hommes de Carlo Ancelotti restent en effet sur trois succès consécutifs, toutes compétitions confondues, dont deux écrasantes victoires contre Evian (4-0) et face à Valenciennes (0-4). La machine de guerre est à 100% de sa forme, à l'image des 17 buts de son attaquant vedette, Zlatan Ibrahimovic.

Cependant, pour Thiago Motta, les bons résultats actuels du PSG ne sont pas uniquement dûs aux deux hommes forts du club de la capitale, Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva, mais au collectif. "Je n’aime pas voir les choses sous cet angle. Bien sûr, derrière, Thiago Silva nous donne beaucoup de sécurité et, devant, tu sais que tu as aussi une attaque qui peut faire la différence sur une seule action. Mais les autres joueurs travaillent aussi beaucoup, comme Blaise (Matuidi), Jérémy (Ménez) mais aussi, sur les derniers matches, El Flaco (Pastore), Pocho (Lavezzi). Il y a aussi Maxwell, très constant, et à droite Jallet et Van der Wiel qui travaillent bien. Bref, c’est sur tout un groupe que reposent le jeu et la responsabilité de la victoire" , explique-t-il dans les colonnes de L'Equipe.

Quoi qu'il en soit, le PSG est désormais deuxième, à trois petites longueurs de l'OL. Le déplacement chez les Gones est donc capitale puisqu'en en cas de victoire, sa 3e d'affilée en championnat,  Paris, devenu enfin discipliné et solidaire, reprendra la première place à la différence de buts. Motta a néanmoins conscience que la rencontre risque d'être difficile. "Gagner peut nous ramener au sommet de la Ligue 1. Mais ce sera difficile. Lyon, c’est la meilleure des équipes françaises que j’ai observées cette saison. Il faudra avoir en tête de dominer, de les presser pour leur rendre le match incontournable. Après, avec le ballon, on aura des occasions, je n’en doute pas…", explique-t-il toujours dans l'Equipe.  Le PSG peut frapper un grand coup et est bien déterminé à ne pas laisser passer sa chance. Lyon peut trembler.

Relatifs

From the web