thumbnail Bonjour,

Le champion de France en titre termine fort l’année 2012. De quoi rêver d’une belle remontée au classement.

En grosse difficulté en début de saison, Montpellier est en train de remonter peu à peu la pente en Ligue 1. Les Héraultais ont même remporté trois de leurs quatre dernières sorties en championnat. Un regain de forme qui a ramené de la sérénité du côté de la Mosson, mais aussi de la confiance. Aujourd’hui onzièmes au classement, ils ne désespèrent pas à l’idée de se mêler à la lutte pour l’Europe et ce après avoir longtemps cru devoir batailler pour le maintien.

Girard : « Je ne renonce jamais »

Ce nouvel état d’esprit, René Girard, l’entraineur, n’a pas manqué de le souligner ce vendredi en conférence de presse. A deux journées de l’épilogue de la phase aller de la Ligue 1, il perçoit des signes tangibles d’un redressement et il veut croire dur comme fer que ce n’est pas seulement temporaire. « On a stabilisé notre jeu dans la rigueur, on a trouvé une régularité dans les résultats en Championnat » a-t-il confié, avant de poursuivre : « en début de saison, si la qualité de jeu n'était pas mauvaise, on avait toujours des errements. Petit à petit, on a renversé la tendance pour revenir à une assise plus solide et un collectif plus cohérent. On est passé à nouveau dans la joie, dans l'envie et la détermination de jouer les matches pour les gagner.»

Gagner les matches, à commencer par celui qui se profile face à Bastia à domicile, ce samedi (18e journée). Contre les Corses, l’ancien sélectionneur des Espoirs attend des siens qu’ils se montrent tout aussi appliqués que lors de leurs dernières sorties. « On vient de gagner deux matches, c'est bien, relève-t-il. Il en reste un troisième à jouer devant Bastia. Ce ne sera pas plus facile face à Bastia que devant Ajaccio (3-0) ou Brest (2-1). Nous devons garder la même rigueur ». La prudence reste donc de mise dans le discours des champions de France, surtout lorsque se présente face à eux un adversaire qui a un besoin urgent de se relancer. « C'est une équipe de caractère même si elle a pas mal de soucis en matière de blessures ou de suspensions, comme tout le monde en cette fin d'année, a-t-il prévenu. Devant cette équipe à la recherche de points, nous devrons prendre le match par le bon bout ».

S’ils veulent continuer sur leur lancée, les Montpélliérains se doivent donc de rester sérieux, mais aussi bien gérer leur effectif en même temps que les efforts fournis durant cette période de fin d’année où les organismes sont souvent à bout. Des paramètres dont Girard a parfaitement conscience : « Mais, là aussi, il a la certitude que ses protégés sauront ne pas le décevoir. Il y a des étapes dans la saison où l'on jongle avec l'effectif (…) Nous devons nous persuader que l'on n'est pas fatigué. Nous avons réussi de très bonnes secondes périodes depuis quelque temps. Signe que l'on finit bien les matches et que l'on est bien sur le plan physique. Nous devons aller au bout sans trop nous poser de questions. Tout le monde est bien dans sa peau, tout le monde répond présent ». Avec de telles résolutions, tous les espoirs peuvent être permis. « Tout ce qui est nul pour les autres nous arrange à condition que l'on avance. On a déjà repris deux points à Lyon lors de l'ultime journée. Les autres peuvent être plus forts, mais je ne renonce jamais » a conclu le très respecté technicien.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web