thumbnail Bonjour,

Jo Bonavita, dirigeant du Sporting Club de Bastia, a décidé de faire une grève de la faim pour protester la décision de suspendre le Stade Armand-Cesari.

Le Sporting Club de Bastia avait déjà fait part de sa volonté de faire appel à cette décision, ce vendredi matin, par l'intermédiaire de son président. Mais la polémique ne risque pas de s'éteindre puisque Jo Bonavita, dirigeant historique du club corse, a entamé dans la foulée une grève de la faim ! Bonavita proteste catégoriquement cette suspension dues aux incidents qui se sont produits dans l'enceinte corse depuis le début de saison.

Le Sporting a prévu de saisir le CNOSF, ayant l'objectif de rejouer dans son stade avec ses supporters pour le match capital contre Nancy juste avant la trêve hivernal, dans la course au maintien. Bastia avait déjà évolué à huis-clos contre Marseille mercredi (2-1), pour le compte de la 17e journée de Ligue 1.

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue 1


Relatifs