thumbnail Bonjour,

Cinq rencontres de la 17e journée de Ligue 1 se sont disputées ce mercredi à partir de 19h. Découvrez l’ensemble des résultats et des buts enregistrés.

17e journée de Ligue 1 :

L’OL accroché

Lyon – Nancy : 1-1
But : M. Bastos (82e);  Lotiès (74e)

A quatre jours de son déplacement au Parc pour y défier le PSG, l’OL espérait l’emporter ce mercredi face à Nancy à domicile. Contre la lanterne rouge du classement, les Gones partaient largement favoris, mais, la réalité du terrain s’est avérée être totalement contraire aux attentes. Probablement éreintés par la répétition des matches, les hommes de Rémi Garde n’ont pas pu faire valoir leur supériorité. Et il s’en est fallu de très peu pour qu’ils s’inclinent. Surpris par un but de Jordan Lotiès, ils s’en ont (encore) remis à Michel Bastos pour sauver le point du nul. L’international brésilien trouvait la faille d’une belle frappe de loin. Le dernier quart d’heure du match a vu Lyon pousser pour glaner la victoire, mais sans réussite. Avec ce nul, il y aura bel et bien la première place du championnat en jeu, dimanche au Parc des Princes.

Le résumé du match

Lorient ne fléchit pas

Lorient – Sochaux : 2-0
Buts : A. Traoré (44e), L. Koné (53e)

Trois victoires d’affilée à domicile, voilà une série que Lorient n’a plus connu depuis aout 2010 en Ligue 1. La formation morbihannaise a donc renoué avec ses belles heures en disposant ce mercredi de Sochaux. Devant leur public, les Merlus ont tout de même attendu la fin de la première période pour faire la différence. Une ouverture du score signée Alain Traoré. Le Burkinabé, qui revient progressivement d’une blessure, a envoyé un boulet de canon de 25 mètres que Simon Pouplin, impeccable jusque-là, n’a pas pu arrêter. En début de seconde période, les locaux ont validé leur succès par l’intermédiaire de Lamine Koné, buteur après un cafouillage dans la surface adverse. Grâce à cette victoire, le FCL se hisse à une belle 4e place au classement.

Montpellier sur sa lancée

Brest – Montpellier : 1-2
Buts : Ben Basat (14e); Martial (21e csc), Utaka (57e)

Réné Girard peut voir l’avenir en rose. Après un début de saison compliqué, son équipe du MHSC commence à bien revenir. Ce soir, l’équipe pailladine est allée signer son troisième succès à l’extérieur de la saison, sur le terrain de Brest. Sur la pelouse du Francis-Le Blé, les choses avaient pourtant mal commencé pour les champions de France en titre avec un but de Ben Basat concédé dès le quart d’heure du jeu. Toutefois, les Héraultais, emmenés par un très bon Belhanda, ont su parfaitement su rebiffer. Un réveil qu’ils doivent cependant aussi à un joueur adverse, en l’occurrence Martial, auteur d’un but spectaculaire contre son camp. Galvanisés par cette égalisation, les visiteurs ont ensuite pris l’avantage grâce à John Utaka, buteur sur une belle frappe croisée. Un avantage qu’ils ont su préserver jusqu’à la fin, malgré une bonne fin de rencontre des Brestois.



Evian a digéré la claque parisienne

Evian – Troyes : 2-0
Buts : Barbosa (30e, 71e)

Fessés par le PSG le week-end dernier (0-4), les hommes de Pascal Dupraz se devaient de se racheter lors de la réception de Troyes. Ils l’ont fait, et avec beaucoup de conviction. Face à une équipe auboise en plein doute, ils ont été dominateurs durant la majeure partie de la rencontre et cette mainmise a été concrétisée par le chevronné Cédric Barbosa. Le milieu offensif, du haut de ses 37 ans, s’est offert deux buts, dont l’un, le premier, sur une remarquable frappe à l’entrée de la surface. Le deuxième, lui, fut consécutif à une mauvaise sortie du gardien troyen, après une occasion de Saber Khlifa. Avec ce succès, le deuxième de la saison seulement à domicile, l’ETG prend ses distances par rapport à la zone des réléguables, puisqu’il est désormais 14e, avec trois points d’avance sur Sochaux (17e). L’ESTAC, pour sa part, est plus que jamais lanterne rouge au classement.

Ajaccio se redresse

Ajaccio – Reims : 2-0
Buts : Mutu (30e), Tacalfred (77e)

Après plusieurs sorties mitigées, l’ACA d’Alex Dupont a retrouvé des couleurs. L’équipe corse a profité de la réception d’un promu, Reims, pour se refaire une santé. Devant leur public, elle a rapidement pris les devants et ce grâce au premier but en Ligue 1 d’Adrian Mutu. L’attaquant roumain a délivré les siens sur un coup franc, à peine effleuré par Eduardo dans la surface. Bien qu’ayant fait le plus dur, Ajaccio n’a pas reculé par la suite et il en a été récompensé par un deuxième but, inscrit malencontreusement par Tacalfred, contre son camp. Un succès réconfortant sur lequel Cavalli et compagnie pourront se baser pour pouvoir se maintenir. L’ACA, pour sa part, ne cesse de s’enliser et son entraineur Hubert Fournier n’a pas manqué de le relever après la partie. « Comment gagner un match avec si peu d’enthousiasme et de conviction » s’est-il interrogé.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs