thumbnail Bonjour,

L'OL, qui accueille Nancy ce mercredi, a l'occasion de reprendre le large avant le choc face au PSG dimanche.

En écrasant Valenciennes (0-4) mardi soir, le Paris Saint-Germain ne pouvait pas envoyer un message plus clair pour cette 17e journée de Ligue 1. Le suivante verra le choc contre le leader lyonnais, dimanche prochain, dans un match au sommet. Mais avant cette échéance, l'OL doit désormais répondre au club de la capitale avec la réception de Nancy. Un match qui s'annonce abordable pour les hommes de Rémi Garde puisque les Lorrains, lanterne rouge du championnat, n'ont pas enregistré le moindre succès à l'extérieur. Lyon a donc une occasion idéale de reprendre le large pour affirmer sa suprématie et se présenter au Parc des princes dans le costume d'un leader confortablement installé.

Cette hypothétique photographie dresse un constat. Le club rhodanien est pour l'instant la seule écurie à suivre le rythme effréné des Parisiens. Comptablement, d'abord, mais également dans l'impression laissée et la marge de ses succès. Le dernier exemple en date étant celui à Marseille, au Vélodrome, ou les Gones ont réalisé un véritable démonstration dans tous les compartiments du jeu (1-4). Pourtant, l'OM, auteur d'un début de saison tonitruant, avait des arguments à faire valoir. Tout comme Saint-Etienne, qui a également plié devaant les assauts lyonnais dans le derby (0-1), mais qui réalise sa saison la plus prolifique depuis des lustres. Valenciennes, tombé contre le PSG, a aussi fait ses preuves depuis le lever de rideau. Et des écuries comme Bordeaux ou Toulouse n'ont pas dit leur dernier mot. Pour autant, ces clubs ont-ils les capacités pour espérer jouer le titre, ou l'OL est-il le seul réel concurrent du Paris Saint-Germain ? À vos claviers !

Sondage du jour

Relatifs

From the web