thumbnail Bonjour,

Après l'humiliation infligée à domicile par l'OL (1-4), l'Olympique de Marseille a de nouveau sombré ce dimanche au Vélodrome, face à Lorient.

Après l'humiliation infligée à domicile par l'OL (1-4), l'Olympique de Marseille a de nouveau sombré ce dimanche au Vélodrome, face à Lorient.

"Les stats c’est une chose..."

Après la lourde défaite face à l'OL (1-4), en match en retard de la 10e journée, l'Olympique de Marseille se devait de réagir. Au niveau comptable tout d'abord, afin de ne pas se prendre du retard sur les équipes de tête, mais également d'un point de vue psychologique afin qu'un tel revers ne laisse pas de trace.  A Brest, dimanche dernier, le club phocéen avait fait preuve de caractère pour y signer la 1ère victoire de son histoire et s'installer à la deuxième place de la Ligue 1. Mais quelques jours plus tard, les phocéens sont retombés dans leur travers.

Pour l'OM, avec son effectif réduit, la première place semble hors de portée sur le long terme. Troisième, à cinq points de l'OL, les hommes d'Elie Baup ont été méconnaissables face aux Merlus. Alors qu'ils avaient pourtant bien entamé la rencontre, avec une vraie dominiation, ils ont vécu un véritable cauchemar à dix contre onze après l'exclusion de Charles Kaboré et le penalty transformé par Jérémy Aliadière dès la 38e minute. " Rien n'a fonctionné. Quand vous perdez 3 à 0 à domicile, c'est le sentiment qu'on a été à côté, que rien n'a tourné dans notre sens. Jusqu'au penalty, il ne s'était pas passé grand chose même si on n'avait pas été très menaçant. Et derrière, une double sanction avec l'exclusion et le penalty et puis ensuite il y a le 2e but. Ce soir tout a été contre nous, c'est une sale soirée", confiait le coach Phocéen après le match.

Si le club phocéen est la meilleure équipe de Ligue 1 à l’extérieur, avec un total de 15 points pris hors de ses bases en 8 matches, c'est catastrophique à domicile. Il n'a remporté qu'un seul de ses cinq derniers matches au Vélodrome (contre Lille, pour deux nuls et deux défaites). Contrairement au PSG et à l'OL, les Marseillais semblement condamnés à se battre uniquement pour les places européenness. En effet, l'accumulation des matches commence à se faire sentir sur un effectif limité en qualité. "Chaque fois qu'on a la possibilité de prendre un peu d'avance, on a échoué. Contre Lyon, ce soir aussi. On avait la possibilité de prendre des points, on n'y est pas parvenu. Il faut de la détermination, de l'engagement, il faudra réagir à Bastia et à Toulouse", assure Baup.



Relatifs