thumbnail Bonjour,

Coachs de Lyon et de l'ASSE, Rémi Garde et Christophe Galtier ont un profil très similaire et auront l’occasion de tester l’efficacité de leurs méthodes lors du derby rhônalpin


Leurs clubs s'affrontent ce dimanche pour le 105e derby alors qu'ils sont respectivement leader et 3e de la Ligue 1. Et les similitudes, concernant les parcours respectifs des deux entraineurs sont légion.

Un degré d’expérience analogue

Les deux techniciens ont été nommés alors que l'ASSE, comme l'OL, affrontaient une crise de résultats. Chacun d'eux est entraîneur principal pour la première fois après avoir été adjoint. Et puis leurs approchent se ressemblent un peu avec un sens de la communication et la capacité à reconnaître, parfois, quelques erreurs pour mieux avancer. Ils ne craignent pas de promouvoir des jeunes autant par nécessité économique que par conviction.

Ce sont deux coachs assez « nouveaux » dans le paysage footballistique français. Leur degré d’expérience est d’ailleurs, à cet égard, comparable. Garde ancien milieu ou défenseur de l'OL, mais aussi de Strasbourg et Arsenal, a été assistant de Paul Le Guen et de Gérard Houllier à Lyon. Avant d'être entraîneur, il était directeur du centre de formation (2010-2011) après avoir été responsable de la cellule de recrutement. Au terme d'un contrat d'un an signé fin juin 2011 après le départ de Puel, il vient de prolonger pour deux saisons.

Gérer des contextes difficiles

Galtier ancien défenseur de Marseille, Toulouse ou Lille, a travaillé avec Perrin dans plusieurs clubs dont Lyon (2007-2008). Il est en place depuis fin décembre 2009, un record chez les Verts depuis le départ de Frédéric Antonetti en 2004 (3 ans et demi sur le banc). Son contrat prend fin en juin 2014. Les deux entraineurs ont 46 ans.

Garde comme Galtier sont tous deux arrivés au pouvoir dans un contexte morose pour leurs entités. Les Verts étaient 18es quand Galtier a remplacé Alain Perrin dont il était l'adjoint, une situation plus grave qu'à l'Olympique lyonnais, 3e et qualifié en Ligue des Champions quand même, malgré le licenciement de Claude Puel. La fracture avec le public était très nette pour les deux entités qui ont eu aussi à gérer des difficultés financières liées à des recrutements aussi onéreux qu'inefficaces, même si les budgets ne sont pas les mêmes. Bref, deux coachs très similaires qui seraient d’accord sur pas mal de sujets, à part bien sûr sur l’identité du lauréat du derby ce dimanche soir.



Relatifs

From the web