thumbnail Bonjour,

Troyes a souffert de l'égalisation niçoise à l'ultime seconde de jeu (1-1). Jean-Marc Furlan est logiquement abattu.

"On a l’impression que le sort s’acharne sur nous, meme si on a des lacunes. En plus, je vais le répéter, on perd encore deux défenseurs ce soir. C’est quand meme incroyable." s'est morfondu le coach troyen.

Relatifs

From the web