thumbnail Bonjour,

Malgré l’énorme enjeu que le match présente cette année, l’ASSE défiera l’OL, dimanche lors du derby, sans « pression particulière ».

C’est un derby grandement alléchant qui se tiendra dimanche à Geoffrey-Guichard. Au-delà des habituelles considérations régionales, la rencontre mettant aux prises l’ASSE à l’OL sera passionnante et intéressante par rapport à l’enjeu comptable qu’elle présente. Pour la première fois depuis des lustres, c’est en tant qu’occupants d’une des places au podium que les deux voisins vont être appelés à croiser le fer. Une particularité qui, naturellement, ajoute une grande pression sur les épaules des différents acteurs et spécialement celles des Stéphanois, puisqu’ils joueront à domicile. Malgré cela, c’est avec beaucoup de sérénité que les Verts et leur entraineur, Christophe Galtier, préparent cette rencontre. Ce dernier n’est cependant pas moins ambitieux pour autant. Les propos qu’il a tenus, ce vendredi, en conférence de presse le démontrent.

« Nous devons être ambitieux »

« Personne ne va peut-être me croire, mais on n’a pas la pression » c’est avec ces paroles que l’entraineur forézien a tenu, à sa manière, à relativiser les attentes. Toutefois, c’était plus une façon de mettre les siens dans de meilleures conditions psychologiques que de négliger l’importance de ce grand rendez-vous. Des conditions qu’il a d’ailleurs déjà jugées idéales pour pouvoir obtenir un bon résultat. « Je crois que cela fait longtemps que nous n’avions pas abordé le derby dans de bonnes dispositions comme celles-là, a-t-il rappelé. Nous sommes sur une bonne série. Cela fait également longtemps que les deux équipes n’avaient pas été aussi bien placées à l’approche d’un derby ».

Galtier a beau être confiant, il existe cependant une statistique qui est de nature à le refroidir. A domicile, l’ASSE ne s’est plus défait de son ennemi honni depuis la campagne 1993-94 (3-0). Néanmoins, celui qui a passé une année à l’OL en tant que coach adjoint ( d’Alain Perrin 2007-08) a bon espoir d’infléchir la tendance. Et pour cause ; il dit connaitre parfaitement les erreurs (du passé) à ne pas répéter. « Nous avons été beaucoup trop souvent timides. On ne doit plus être, a-t-il prévenu. Car, à chaque fois que nous avons été timorés, nous n’avons pas été bons. Aujourd’hui, nous sommes convaincus que nous avons le potentiel pour gagner. Dans ce match-là, la qualité mentale est un élément important ».

Le mental étant primordial, Galtier n’a pas manqué de rebooster celui de ses hommes, même s’il se doute que ce n’est pas forcément nécessaire. Ainsi, à la question quel sera discours d’avant-match, il a répondu : « Ne rien calculer et être très ambitieux. Il faut être convaincu que l’on peut gagner. Nous jouerons sur nos points forts. Nous devrons être nous-mêmes ». Enfin, pour ce qui est du complexe à l’encontre de Lyon, trop souvent entrevu ces dernières années, il oppose la carte de la forme du moment et celle de force nouvelle qui abrite tout le club de l’ASSE : « Si nous en sommes là au classement, c’est que nous avons des forces. Nous sommes également bien sur le plan psychologique. Il faut en profiter. Il ne faut surtout pas se focaliser sur ce qui s’est passé sur les dix-huit dernières années ».

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web