thumbnail Bonjour,

Le président de la FFF, Noël Le Graët, souhaite négocier la taxe à 75% imposée aux hauts revenus.

L'Equipe rapporte en effet la volonté du président de la FFF de rencontrer le premier ministre Jean-marc Ayrault afin de négocier l taxe à 75 % les plus hauts revenus au-dessus de 1 million d'euros de revenus annuels. Cette tranche concernerait environ 110 joueurs de Ligue 1 sur 530. Ancien député-maire PS de la ville de Guingamp, Noël Le Graët s'était pourtant montré favorable à cette mesure, d'un point de vue personnel.

Un championnat à deux vitesses ?

Mais cela avait provoqué de pultiples réactions de la part des présidents de club professionnels. Un exil massif des joueurs concernés par cette tranche est en effet redouté de la part des différents dirigeants. Le Graët souhaiteront donc obtenir du gouvernement une compensation. Selon l'Equipe, l'une des réflexions pourrait mener à la taxe des spectacles, que les clubs professionnels ne souhaiteraient plus payer.

Par ailleurs, le retour proable de l'AS Moncao commence à faire grincer des dents. Le club de la principauté bénéficie déjà d'avantages fiscaux, mais l'arrivée du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, qui s'est engagé à injecter 100 millions sur 4 ans, offre des moyens considérables à l'ASM. Ce qui pourrait signifier un championnat à deux vitesses...



Relatifs