thumbnail Bonjour,

Le président de l’OM, Vincent Labrune, a réagi avec fureur à la polémique dont il fait objet depuis mercredi soir.

Mercredi soir, dans son fief du Vélodrome, Marseille s’est incliné face à Lyon en match en retard du championnat (4-1). Une défaite aux conséquences néfastes et à plus d’un titre. Au-delà de ce qu’elle a provoqué comme résultat sur le plan comptable et moral pour l’équipe phocéenne, elle a aussi été nuisible à Vincent Labrune. Pour avoir osé sourire dans sa loge alors que son équipe perdait 4-1, l’homme fort de la maison olympienne a eu droit à des critiques particulièrement acerbes tout au long de la journée de jeudi. Les plus virulentes ont émané de Stéphane Tapie, le fils de l’ancien président du club. Silencieux au début, l’ex employé de France Télévisions a fini par exprimer sa stupéfaction, mais aussi sa colère par rapport à cette « affaire » et son ampleur.

« Scandalisé »

«Je suis extrêmement choqué par l'utilisation qui est faite de la séquence diffusée par Canal+, a-t-il déclaré à L’Equipe. Qui peut penser que je puisse sourire au moment où mon équipe est en train d'enregistrer la plus lourde défaite à domicile depuis que je suis président du club. La caméra a saisi le seul moment où je pouvais avoir une raison de me féliciter, c'est-à-dire quelques minutes après le but de Loïc Rémy. Sur les images, on me voit en conversation avec l'agent de notre attaquant qui m'assure que ce premier but en Championnat de Loïc annonce une fin de saison en boulet de canon de sa part ». Questionné ensuite quant à son état d’esprit, Labrune s’est dit « scandalisé », en particulier par « l’utilisation faite de cette video ».

Président de l’OM depuis 2011, Labrune n’a jusque-là pas vraiment réussi à conquérir réellement le cœur des supporters olympiens. Il n’est pas dupe, mais il n’accepte pas d’être jugé sur des détails aussi insignifiants. « J'y vois  une entreprise de déstabilisation de l'institution, de son président, et à travers lui de son actionnaire, a-t-il tonné. A ce titre, j'ai immédiatement demandé à mes avocats d'engager toute procédure visant à faire sanctionner les propos tenus par Stéphane Tapie lors d'une émission de radio diffusée après le coup de sifflet final.» Des propos et aussi des actes, puisque ce dernier s’est aussi permis de divulguer en direct le numéro de téléphone personnel du président marseillais.

Labrune n’a pas été le seul à se fâcher. C’est aussi le cas de Cyril Linette, le directeur des sports de la chaine Canal+. Celle qui a donc montré les images du président marseillais en train de sourire. « Jean-Jacques (ndlr, le réalisateur) a cherché le président marseillais sur ses écrans pendant le match. Lorsqu'il le voit enfin, il le met à l'antenne... A ce moment-là, Labrune était en train de sourire. C'était un hasard, il n'y avait pas de malveillance. Si on maîtrise bien notre retransmission, on ne doit pas diffuser ce plan. Il y a une forme de maladresse, mais qui est liée aux milliers de choix qu'un réalisateur doit faire pendant un match... En tout cas, je peux vous dire que tous les journalistes de Canal + qui ont croisé Labrune hier soir peuvent témoigner qu'il a passé une mauvaise soirée, et qu'il avait le masque pendant tout le match. » a confié Linette.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web