thumbnail Bonjour,

Grâce à un hat-trick de Bafétimbi Gomis, l'OL a infligé une lourde correction à l'OM mercredi (4-1), en retard de la 10e journée, et a piqué la place de leader au PSG.

Grâce à un hat-trick de Bafétimbi Gomis, l'OL a infligé une lourde correction à l'OM mercredi (4-1), en retard de la 10e journée, et a piqué la place de leader au PSG.

"Gravé dans ma mémoire"

Le PSG n'est plus premier. Non. Zlatan Ibrahimovic et les Qataris ont assisté, avec impuissance, à la prise de pouvoir de l'Olypique Lyonnais. 4es avant cette rencontre, les Gones se retrouvent donc seuls en tête, avec deux points d'avance sur les Parisien et les Marseillais. L'homme qui symbolise cette prise de pouvoir, c'est bel et bien Bafétimbi Gomis. Dès la 3e minute de jeu, il donnait l'avantage à ses coéquipiers sur un penalty qu'il avait lui-même obtenu. Les hommes de Rémi Garde allaient ensuite dérouler.

Élément incontournable à la pointe de l'attaque de l'OL, il a été l'homme clés du succès face à l'OM, grâce à son physique puissant et son sens du réalisme. Il a d'ailleurs doublé la mise peu après la demi-heure de jeu à la réception d'un centre délivré de l'aile gauche (34e) avant de reprendre, en fin de match, un centre en retrait de Steed Malbranque pour enfoncer le clou (72e).

Auteur de son premier triplé en Ligue 1, Gomis ne l'oubliera jamais. «Je suis bien content. Nous avons fait preuve d'un grand réalisme. La défaite est sévère pour l'OM, qui a montré de bonnes choses, mais nous avons su cueillir à froid les Marseillais. L'état du terrain ne les a pas aidé à faire le jeu. Ce triplé est une bonne chose. C'est mon premier en L1 et il restera gravé dans ma mémoire. Ce n'est pas un aboutissement mais je savoure. Nous avons vu ce qui s'est passé à Toulouse. Il faudra avoir l'humilité nécessaire pour répondre présent contre Montpellier. Ce premier but les a poussés dès l'entame à changer leurs plans. Ce n'est pas facile, car nous l'avons vécu dimanche dernier à Toulouse. Nous avons su, de notre côté, respecter les plans de jeu pour chercher un résultat ici».

Auteur de 13 buts, toutes compétitions confondues, Gomis s'impose donc peu à peu comme un élément important de l'équipe de Rémi Garde. Il s'était d'ailleurs montré décisif à plusieurs reprises cette saison, comme face à Troyes lorsqu'il avait égalisé (1-1) avant que l'OL l'emporte 4-1 ou encore devant Brest en inscrivant l'unique but de la rencontre (1-0). Lyon n'espère qu'une chose, qu'il continue comme ça !

Relatifs

From the web