thumbnail Bonjour,
Ligue 1 - Les enseignements de la 14e journée

Ligue 1 - Les enseignements de la 14e journée

Getty Images

De la satisfaction du PSG à la déception de Lyon en passant par le match plein de Toulouse, retrouvez les enseignements de cette 14e journée de Ligue 1.

Le  top : Paris-SG

On aurait pu citer la prise de pouvoir temporaire de Saint-Etienne ou la copie de haut vol de Toulouse, mais ce succès du Paris Saint-Germain face à Troyes (4-0) reste un enseignement majeur de cette journée. Tout n'a pas été parfait, loin de là. Mais on a été assez sévères avec les hommes d'Ancelotti pour ne pas reconnaître qu'ils ont su faire la différence aux bons moments. Sous l'impulsion, et c'est devenu une habitude, d'un Zlatan Ibrahimovic ultra-décisif (2 buts et 2 passes décisives). Même en contre face à l'avant-dernier de Ligue 1, le PSG a fait le métier pour reprendre les commandes du championnat. Ses insuffisances collectives ne lui permettent peut-être pas plus pour le moment. Mais le contrat est rempli.


Le flop : Lyon

L'homogéneité est décidémment une des caractéristiques majeure de cette Ligue 1. Lyon, dernier leader, a en effet subi un revers sans appel face à cette bête noire, Toulouse (3-0). Dominés dans tous les compartiments du jeu, les hommes de Rémi Garde n'ont pas été à la hauteur. Rien ne prédisposait pourtant cette rechute puisque le club rhodanien restait sur une excellente dynamique, que ce soit en championnat ou sur la scène européenne. Les coéquipiers de Vercoutre vont devoir réagir, car le calendrier ne sera pas de tout repos avant la trêve...

La déception : Rennes

Après une victoire au Parc, on était en droit d'attendre autre chose de la part du Stade Rennais contre Evian Thonon-Gaillard. C'est raté. Samedi, le club breton a montré un ensemble d'insuffisance rédhibitoire pour espérer un autre résultat (0-1). Les hommes d'Antonetti, qui avaient spectaculairement redressé la barre après un début de saison très délicat, ont peut-être payé leurs efforts. Une réaction est attendue pour les Rouge et Noirs. Autre déception, l'arbitrage, qui n'a pas montré son meilleur visage ce week-end avec des décisions douteuses sur les terrains de Saint-Etienne, Paris ou Marseille...

Le chiffre : 1

C'est le nombre de points (!) pris par le Stade Brestois à l'extérieur cette saison. Les Bretons se sont d'ailleurs offerts une première ce week-end avec le nul décroché sur la pelouse du promu rémois. Ce n'est pas très glorieux, mais c'est peut-être l'esquisse d'une nouvelle dynamique pour le club breton hors de ses bases. Qui sait...

On a adoré : Le match plein de Toulouse

On le savait. Toulouse adore l'Olympique Lyonnais. Les hommes d'Alain Casanova ont à nouveau endossé ce costume de bête noire en réalisant une prestation franchement séduisante contre l'OL. Inspirés offensivement, solides défensivement, les Violets doivent également ce succès à Wissam Ben Yedder, qui s'est offert un doublé et est même impliqué sur les trois buts de son équipe. Le jeune attaquant toulousain est assurément la révélation de ce début de saison, sa réaction après ses mésaventures en Espoirs n'en est que plus exemplaire. Et ça aussi, on a adoré...

Relatifs

From the web