thumbnail Bonjour,

Victorieux de Lille (1-0) après une rencontre disputée, l'Olympique de Marseille reprend sa marche en avant.

En proie au doute en championnat, l'Olympique de Marseille avait également fait une croix sur la scène européenne en quittant la Ligue Europa, en milieu de semaine. C'est dans ces conditions que les hommes d'Elie Baup ont pourtant renoué avec le succès, assurant une victoire sur le plus petit des scores (1-0) face à Lille. Mission accomplie.

Une expulsion et des questions

Le premier enseignement de cette rencontre est la confirmation des progrès marseillais dans le jeu. Comme face à Fernerbahçe, les Phocéens ont livré une bonne copie dans le contenu, se procurant plusieurs occasions. L'influence de Valbuena, repositionné à droite dans un système sans meneur de jeu, est toujours considérable. Mais la prise de risque de l'OM l'a également exposé aux Lillois. Elie Baup ne cachait toutefois pas sa satisfaction à l'issue de la rencontre «C'était un match ouvert, d'un bon niveau. Lille a eu des occasions, mais nous aussi. C'était un très bon match de L1.C'est surtout les trois points et le fait de ne pas avoir pris de but qui est important pour nous ce soir. Nous avions besoin de gagner, c'était l'essentiel.», a t-il expliqué dans des propos relayés par l'Equipe.

Les couloirs du Vélodrome avaient pourtant une toute autre résonance. Au coeur du débat, l'expulsion de Florent Balmont, qui a forcément changé la physionomie de la rencontre. "Oui, il pèse très lourd. On avait envie de se racheter par rapport à la première mi-temps de Lorient (défaite 2-0, ndlr), c’est ce qu’on faisait. Normalement, c'est Marseille qui devait être réduit à dix au bout de vingt minutes de jeu.", a lancé le milieu de terrain nordiste. Précisant sa pensée en evoquant la faute de Joey Barton. "Je n’ai pas revu les images mais je suis persuadé qu’il mérite le rouge. Ce sont des faits de jeu qui nous font mal. Cette faute-là nous tue car, en plus, en début de deuxième mi-temps, on prend un but. A dix, c’est difficile de revenir même si on sentait qu’on pouvait. C’est frustrant car ça casse le jeu."

Mathieu Valbuena, de son côté, a répondu à ces critiques. "Je pars au but. Il me déséquilibre, il y a faute. Ça mérite sanction. Après, le rouge, c'est l'appréciation de l'arbitre, assure le Marseillais. Ça ne sert à rien de monter des polémiques pour rien. Les critiques sur mes plongeons ? C'est injuste car j'ai progressé par rapport à ça. Il ne faut pas mettre ça sur mon dos. Balmont me dit qu'il y a faute. Après c'est le choix de l'arbitre de sortir le rouge. ", a souligné l'international français. L'arbitrage renforce certainement les regrets Lillois, qui ont également proposé un match plein, bieen loin de leur sortie terne à Lorient (2-0). Mais l'OM, de son côté, n'en demandait pas tant...

Relatifs