thumbnail Bonjour,

L’entraineur du Paris SG, Carlo Ancelotti, a apprécié le rendement des ses hommes, ce samedi contre Troyes (4-0), tout en affirmant qu’ils ont encore des progrès à faire.

Quatre jours après avoir validé son strapontin pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris SG s’est relancé en Ligue 1. A domicile, le club de la capitale a pris le meilleur sur Troyes (4-0), au terme d’une rencontre au scénario bizarre. Sans être transcedants, les Franciliens ont su disposé largement des Aubois, en marquant notamment trois buts dans la dernière demi-heure du jeu. Une gestion d’efforts qui était calculée à en croire les propos tenus par l’entraineur Carlo Ancelotti après la partie. Le technicien italien s’est, par ailleurs, félicité de la belle semaine qui se conclut, mais en précisant que sa formation est toujours en quête de régularité au niveau des résultats.

"PAS ENCORE ASSEZ SOLIDES"

Carlo, qu'avez-vous pensé de ce match ?

Carlo Ancelotti : On a joué un match intelligent. On n'a pas voulu mettre trop de rythme. On a voyagé mercredi, c'était dur de récupérer. On a utilisé la stratégie de la contre-attaque et on l'a très bien fait. En deuxième période on a eu des espaces et on en a profité. C'était volontaire, on a défendu bas pour avoir un rythme pas trop élevé et avoir des possibilités de contres.  

Pourquoi avez-vous remplacé Pastore ?

C.A. : Pastore c'était un choix tactique. Il a travaillé, il a eu un peu de difficultés comme toute l'équipe. J'ai pensé que Nene pouvait plus profiter de la profondeur que Pastore quand on aurait des espaces.

Qu’avez-vous pensé des performances d’Ibrahimovic et de Matuidi ?

C.A. : Ibra est un joueur très important. Naturellement, on est plus efficace en attaque quand il est là. C'est l'un des meilleurs attaquants du monde. Quant à Matuidi, il a réussi une performance comme d'habitude: de très haut niveau. Il a su aussi prendre la profondeur pour marquer. Il peut être heureux de ce qu'il fait en ce moment.  

Vous aviez parlé de crise la semaine dernière. Est-elle définitivement derrière vous ?

C.A. : Je pense qu'il faut encore attendre. Il faut comprendre que quand tu travailles pour construire une équipe solide, quelquefois tu peux perdre. On n'est pas encore assez solide pour être une équipe qui joue avec continuité. Mais cette semaine, l'équipe a eu une très bonne réaction. On a marqué six buts, on n'en a pas encaissé, on s'est qualifié en Ligue des Champions et on a retrouvé la victoire en L1. En six jours, ça fait beaucoup de choses.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1
Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web