thumbnail Bonjour,

Cinq rencontres de la 14e journée de Ligue 1 se sont disputées ce samedi à partir de 20h. Découvrez l’ensemble des résultats et des buts enregistrés.

14e journée de la Ligue 1 :

Bastia se rebiffe

Bastia – Lorient :
2-1
Buts : Modeste (11e), Khazri (35e); L. Koné (31e)

Après un long passage à vide, marqué par une succession de défaites (trois de suite), le Sporting Club de Bastia s’est parfaitement relancé ce soir au détriment de Lorient. Contre les Merlus, les Corses ont eu le malheur de se voir réduire à dix dès le quart d’heure du jeu après l’expulsion d’Anthony Modeste, mais cela ne les a pas empêchés de faire le plein de points. Avant de voir rouge, l’ex Bordelais a ouvert le score sur un centre de Julien Palmieri. En infériorité numérique, la bande à Hantz a cédé sur une réalisation de Lamine Koné, mais elle a su reprendre l’avantage illico grâce à une belle frappe de Khazri à l’entrée de la surface. En seconde période, les locaux ont souffert, mais ils s’en sont remis à leur gardien remplaçant, Bonnefoi, pour préserver la victoire et s’offrir ainsi un bon bol d’air en bas du classement. Pour Lorient, c’est une rechute après la victoire acquise contre Lille.

Nancy reste au point mort

Nancy – Ajaccio : 1-1
Buts : Bakar (8e); Mutu (75e s.p.)

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Nancy. Une fois de plus, l’équipe lorraine a flirté ce soir avec sa deuxième victoire de la saison, mais elle a fini par la laisser filer. Contre une équipe d’Ajaccio en manque de confiance, tout avait pourtant idéalement commencé pour les hommes de Jean Fernandez. Dès la 8e minute de jeu, ils ouvraient la marque grâce à Djamel Bakar. L’ex Monégasque trouvait la faille à la suite d’un superbe enchainement à l’entrée de la surface. Un court avantage que l’ASNL pensait longtemps suffisant avant que Grange ne commette l’irréparable dans sa surface en touchant le cuir de la main. Adrian Mutu s’est donné à cœur joie pour transformer le pénalty et permettre aux Corses de sauver le point du nul. Un scénario que les Lorrains vont longtemps regretter et qui n’est pas fait pour apaiser les tensions avec leurs supporters.

Cvitanich inspire Nice

Sochaux – Nice : 0-1
But : Cvitanich (44e s.p.)

En manque de réussite en début de saison, l’OGC Nice a appris depuis quelques temps à être efficace. Les Aiglons sont allés chercher ce soir leur troisième succès en quatre matches  sur la pelouse de Sochaux. Un succès glané sur la plus courte des marges grâce à l’inévitable Dario Cvitanich. L’attaquant argentin a scoré sa 6e réalisation en 8 matches sur pénalty, après que Contout ait détourné un coup franc du bras. L’ex joueur de l’Ajax aurait pu en mettre d’autres en seconde période avec un peu plus d’application dans le dernier geste. Mais il n’aura pas trop à le regretter. Grâce à lui, le Gym bascule pour la première fois de la saison dans la première moitié du tableau. Sochaux, de son côté, retombe dans ses travers et redevient reléguable.



Reims s'en tire bien

Reims – Brest : 0-0

Que se passe-t-il à Reims ? Séduisants en début de saison, les Champenois n’arrivent plus à repartir de l’avant (2 points en 5 journées). L’occasion était idéale pourtant ce soir avec la réception de Brest. Mais, les hommes de Fournier ont, encore une fois déjoué et il s’en est fallu de peu pour qu’ils s’inclinent. En effet, les Finistériens se sont montré les plus entreprenants dans cette rencontre. Ils auraient largement mérité de l’emporter. Mais le nul c’est un moindre mal, surtout qu’ils restaient sur 10 défaites consécutives hors de leurs bases. Il s’agit donc de leur premier point pris à l’extérieur de la saison. Un résultat qu’ils devront bonifier le week-end prochain contre Marseille.

Coup d’arrêt pour Rennes

Rennes – Evian : 0-1
But : Dhaouadi (79e)

Vainqueurs de Paris au Parc la semaine dernière, les Rennais se présentaient en grand favori ce soir lors de la réception d’Evian. Un statut que les Bretons n’ont pas su honorer. Trop suffisants, ils n’ont pas su prendre à mal leurs opposants savoyards. En première période, ils ont dominé stérilement, avant de lever complètement le pied et laisser l’ETG gagner en confiance. L’équipe de Dupraz, qui s’est montrée patiente, n’a pas laissé passer sa chance. A dix minutes de la fin, l’international tunisien Dhaouadi, incorporé quelques minutes auparavant à la place d’Adnane, lui offrait la victoire en profitant d’une grosse erreur défensive de Mavinga. « Prendre trois points ici, ça fait du bien pour la confiance » s’est félicité Olivier Sorlin après le match. Ce dernier, en tant qu’ancien Rennais, a certainement été le plus heureux à la suite de ce précieux succès au Stade de la Route de Lorient.

Résultats et classement de la Ligue 1

Relatifs

From the web