thumbnail Bonjour,

Carlo Ancelotti a déclaré vendredi qu'il était temps de "récupérer les points perdus en championnat, vite", avant de recevoir Troyes samedi à 17h00.

L'entraîneur du Paris SG Carlo Ancelotti a déclaré vendredi qu'il était temps de "récupérer les points perdus en championnat, vite", avant de recevoir Troyes samedi à 17h00, alors que son équipe reste sur deux défaites consécutives à domicile. Découvrez la conférence de presse.

Après Rennes, vous aviez parlé de problème d’attitude. Après la qualification à Kiev, cela est-il derrière vous désormais ?
« Je ne pense pas. Le match de samedi sera important et il faudra avoir la même attitude. C’est la condition indispensable pour obtenir des résultats. Nous devons vite récupérer les points laissés en championnat. Samedi, nous devons retrouver notre vrai visage. Il y a beaucoup de nouveaux joueurs, on doit prendre du temps pour améliorer la solidité de l’équipe. »

La qualification en 8es de finale représente-t-elle une fierté ?
« C’est un objectif important d’atteint mais, pour être fier, il faut atteindre quelque chose de plus grand. J’attends encore davantage, de bons matches de mon équipe. Nous voulons devenir une très grande équipe et il y a encore du travail physiquement, tactiquement, mentalement et techniquement pour y arriver. Il faut du temps, c’est normal. »

Estimez-vous le club toujours en crise ?
« Après Rennes, le moment était difficile. Deux défaites de suite pour Paris, ce n’est pas normal, surtout à la maison. La réaction contre Kiev était bonne mais j’attends une confirmation de l’équipe dans la continuité. Nous pouvons et devons être meilleurs. La ligne de changement est surtout sur le travail. On a travaillé davantage la tactique ces derniers jours. »

Jouer au Parc des Princes est-il plus compliqué ?
« Non, mais peut-être que nos qualités s’expriment davantage à l’extérieur, notamment en contre-attaques, avec nos joueurs rapides devant. »

La rencontre face à Troyes est-elle un match piège ?
« Troyes est un adversaire, et nous devons tous les respecter. Troyes a montré lors de son dernier match que c’était une équipe bien vivante, et a joué pendant quatre-vingt-dix minutes avec beaucoup d’intensité. »

Des pistes sur le onze de départ face à Troyes ?
« Nene a bien travaillé pour l’équipe à Kiev. J’ai apprécié son travail, il a joué beaucoup de ballons. Mais Pastore s’est reposé et a peut-être plus de chances de débuter. »

Thiago Motta est toujours absent…
« Il a des difficultés à récupérer. C’est un élément essentiel. Nous avons besoin de caractère, de  personnalité, et j’espère qu’il va récupérer vite. »

Qui sont les patrons du groupe ?
« Pour moi, c’est avant tout l’équipe qui compte.  Plus on est solide, mieux on est. On a des leaders comme Thiago Silva ou Ibra, mais c’est l’équipe entière qui doit s’imposer sur le terrain. »

Le cheik est venu ce matin au Camp des Loges. Un mot sur cette visite ?
« Il était très content de la qualification pour les 8es de finale en Champions League,  et est venu là pour nous supporter. La présence du propriétaire, c’est bon pour motiver l’équipe. Il a salué les joueurs et a regardé l’entraînement. »

Relatifs

From the web