thumbnail Bonjour,

Le Stade Rennais a réussi samedi l’immense exploit d’aller l’emporter à Paris. Une victoire qui a comblé de joie son entraineur Frédéric Antonetti.

A la peine en début de saison où ils avaient aligné une série de défaites consécutives, le Stade Rennais s’est, depuis, bien repris et il a validé ce rebond ce samedi par une incroyable performance au Parc des Princes. Sur le terrain du leader parisien, les Bretons, pourtant réduits à neuf à partir de la 52e minute de jeu, sont parvenus à l’emporter (2-1). Un succès aussi valeureux qu’inattendue que Frédéric Antonetti, l’entraineur, a apprécié à sa juste valeur. Le technicien corse a, bien sûr, rendu hommage à tous ses protégés, en croisant les doigts pour que ça soit « l’élément fondateur » de quelque chose.

« UN EXPLOIT EXTRAORDINAIRE »

Mr Antonetti, quels sont vos sentiments après cette rencontre ?

F.A. : Je veux féliciter mes joueurs. Ils ont été héroïques, fantastiques, dans des conditions extrêmes. Avec beaucoup d’abnégation, de courage et de volonté. Il y a un peu de réussite aussi. On a réussi un exploit extraordinaire. Je voudrais que tout le club le savoure. Je le dédis à tout le club.

Que pensez-vous des deux expulsions qu’a connues votre équipe ? Sont-elle justifiées ?

F.A. : Je ne veux pas parler des péripéties du match parce que je vous fais confiance (Ndlr : la presse), vous allez en faire des tartines. Vous allez en parler énormément. Je ne vais pas en rajouter. Ce qui est certain, c'est que les Parisiens et les Renais aimeraient être arbitrés normalement. Tous les entraîneurs du monde son contrariés quand leurs joueurs sont expulsés. On a essayé de trouver des solutions et les joueurs ont fait le reste. En deuxième mi-temps, ce n'était plus tactique. Il y a eu un peu de réussite c'est vrai.

Ce soir, votre équipe a montré beaucoup de caractère. Un vrai match référence pour la suite…

F.A. : Il faut que ce soit un acte fondateur. On nous a reproché souvent par le passé de manquer de caractère, de manquer de "niaque". Ce soir (hier), on a prouvé que l'on pouvait faire de belles choses face à une belle équipe, dans un contexte difficile. Il ne faut pas que ce soit une finalité, il faut que soit un début. Ça ne servira à rien de gagner ici si c'est pour gâcher après. C'est ça le message que je veux faire passer.

Que pensez-vous de la prestation de votre deuxième gardien, Cheikh N’Diaye, ce héros ?

F.A. : N'Diaye a été fantastique. Mais il y aussi Pitroipa devant, la charnière centrale… Je ne vais pas citer tout le monde. Tout le monde a été héroïque. Au milieu de terrain, ils ont fait un travail de fou sur la largeur. On a eu un peu de réussite aussi mais il en faut face à une des meilleures équipes d’Europe, parce que je considère que Paris fait partie du Top 10 européen. On est allé chercher cette victoire au courage.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1
Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web