thumbnail Bonjour,

Après la défaite subie contre Rennes à domicile (1-2), Carlo Ancelotti, le coach parisien, a tenu des mots très durs envers son équipe.

Dans son pré de Parc des Princes, le PSG a chuté ce samedi, contre toute attente, face à Rennes (1-2). Une défaite qui fait suite à celle concédée contre Saint-Etienne (1-2) il y a quinze jours et qui est d’autant plus dure à encaisser que les Franciliens ont évolué à 11 contre 9 pendant presque une mi-temps. Très déçue par cette sortie manquée, Carlo Ancelotti n’a pas attendu trop longtemps pour remonter les bretelles à ses protégés. Après avoir avoué clairement la présence d’une « crise », le technicien italien a publiquement remis en question l’investissement des siens et les a appelé à réagir au plus vite.

La défaite s'explique-t-elle par un problème tactique ?

Carlo Ancelotti : Non, il n'y a pas eu de problème tactique. On a un peu changé le système parce que'on n'avait pas Verratti, pas Motta. Verratti avait un petit problème à son retour de sélection et il y avait un risque à l'aligner. J'ai préféré qu'il récupère.

Avez-vous senti de la peur chez vos joueurs ?

C.A. : On a eu beaucoup d'opportunités mais je ne pense pas qu'il y avait de la peur de jouer.

Le PSG est-il en crise ?

C.A. : Oui. Je n'ai pas peur de dire qu'on est en crise. Nous devons en sortir vite parce que le moment est difficile. Si on a du caractère, du professionnalisme, on en sortira, mais je ne suis pas inquiet pour le prochain match. Le problème, c'est que nous avons perdu deux matches à la maison et des points en Championnat.

L'absence d'Ibrahimovic est-elle préjudiciable ?

C.A. : Je ne pense pas. On a très bien joué sans lui contre Marseille (victoire 2-0 en Coupe de la Ligue, ndlr) avec une bonne attitude.

Qu'est-ce qui manque au PSG ?

C.A. : Nous ne sommes pas encore une équipe. On joue parfois de façon trop individuelle et c'est le problème.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web