thumbnail Bonjour,

Battu sèchement à Lorient (2-0), le LOSC n'a jamais pu se relever d'une première période insuffisante.

Entre la proximité des joutes internationales et le terrain synthétique de Lorient, Rudi Garcia avait toutes les craintes avant ce déplacement en Bretagne. Lille n'a pas tenu le choc, notamment à cause d'une première période très inquiétante dans le contenu. Tentatives d'explications.

Garcia : "On ne pouvait pas faire pire"

Lorient, bête blessée, avait choisi une configuration moins offensive que d'habitude pour ses rencontres. Les Merlus avaient en effet l'objectif de resserer les boulons défensivement après une opération portes ouvertes ces dernières semaines. Une tactique payante pour la formation bretonne, bien aidée par le manque de réaction de son adversaire. Même si ce fut mieux après le repos, la première période lilloise fut indigente, avec une seule occasion par Salomon Kalou. Les Nordistes, qui restaient pourtant sur une série de cinq matches sans défaite en Ligue 1, n'ont pas existé. Excès de confiance ? On en doute. Fatigue physique ? Certainement. L'accumulation des matches est déjà un critère difficile à gérer, mais la pression qu'y est venue s'y ajouter après un début de saison poussif explique peut-être cette rechute. Un syndrome plutôt courant lorsqu'une écurie qui concentre ses efforts pour rattraper son retard.

Rudi Garcia, de son côté, ne comprenait toujours pas la copie rendue par ses troupes. « Je crois que c’est surtout une première période indigne d’un prétendant à l’Europe, c’est surtout ça. On avait l’occasion de rejoindre les premières places. On n’a pas vu en première période une équipe qui avait envie d’être en tête de la Ligue 1 ce soir, même ex-aequo. Et ça, c’est inexplicable. On verra avec les joueurs le pourquoi de cette première période complétement ratée. J’espère qu’eux auront une explication, moi, je n’en ai pas. », a lâché le technicien nordiste, poursuivant. "Si je suis en colère ? Oui, car je m'attendais à autre chose. Lorient peut nous remercier de notre première période indigne car pour les remettre en confiance, on ne pouvait pas faire pire." Lille devra désormais réagir au plus vite pour retrouver une dynamique positive en Ligue 1. Car sur la scène européène, c'est déjà plus que compromis...

A lire également :

Toute l'actualité de la Ligue 1

Relatifs

From the web