thumbnail Bonjour,

Le défenseur brésilien de Marseille Lucas Mendes réussit petit à petit son intégration en France.

Lucas Mendes, vous êtes de plus en plus à l’aise avec vos coéquipiers en français…
Au début, c’était très dur mais, petit à petit, je commence un petit peu à parler en espagnol, en français, en anglais. C’était très compliqué mais c’est de mieux en mieux. Les joueurs sont très gentils et avenants avec moi. Petit à petit, je vais apprendre à parler français. Je commence aussi à connaître Marseille qui est une ville sympathique. Les gens sont très gentils. Je me sens de mieux en mieux ici.

Comment jugez-vous vos premiers matchs ?
Je sais que j’ai encore des choses à améliorer. Je me suis bien adapté au football européen, je pense. C’est la troisième année que je joue en tant que pro. J’espère aider mes compagnons.

Préférez-vous jouer dans l’axe ou à gauche ?
C’est à l’entraîneur de décider. Je suis prêt à jouer où il me dira, mais j’ai été formé comme défenseur central et j’ai toujours eu une préférence pour l’axe.

Comment avez-vous su que vous alliez venir à Marseille ?
Juste avant le transfert, je savais que j’allais en France mais je ne savais pas exactement dans quel club j'arrivais. Mais pour moi, ce n’était pas si important que ça. J’ai été agréablement surpris de pouvoir jouer dans un aussi grand club français et européen.

Quelle est la différence entre foot brésilien et le foot européen ?
On m’a toujours dit au Brésil que j’avais des caractéristiques d’un footballeur européen. Les latéraux au Brésil avancent plus par rapport à la France. Ici, c’est plus compact, plus défensif. La préparation est plus ou moins la même mais la concentration est différente. Au Brésil, ça se fait la veille. Ici, ça se fait le jour du match. C’est la différence que je note. Mais à l’entraînement comme en match, je cherche à donner le meilleur de moi.

Que vous manque-t-il pour être titulaire ?
Dans une équipe, il n’y a pas que onze titulaires. Tout le monde est titulaire. J’ai ma chance comme les autres et je ne me sens pas un joueur de réserve.

Que pensez-vous de Nicolas Nkoulou ?
C’est un grand défenseur. S’il continue comme ça, il sera peut-être meilleur que Thiago Silva. J’ai été surpris quand je suis arrivé car il est très jeune comme moi et à ce poste, il est excellent. Comme Thiago Silva.

Comment expliquez-vous ce nouveau but concédé dans les dernières minutes face à Nice ?
C’est un détail. Un manque de concentration qui s’est passé à la fin du match. J’espère que cela nous servira de leçon et que ça ne se répètera pas.
 

Relatifs

From the web