thumbnail Bonjour,

L’ASSE s'est provisoirement emparé samedi de la 3e place de la L1 en prolongeant par une victoire contre Troyes (2-0) une série d'invincibilité qui nourrit les rêves d'Europe.


Saint-Etienne ne fait peut-être pas dans le spectaculaire, mais il n'a pas relâché la pression après son exploit à Paris la semaine dernière (2-1) en Ligue 1. Troyes, avant-dernier, a résisté pendant 45 minutes avant de céder sur des buts de Cohade et Aubameyang, le 8e de la saison pour l'international gabonais. Les Verts signent ainsi leur 6e match sans défaite.

L’ASSE enchaine

Comblé par ce sixième succès, Stéphane Ruffier espère que les Verts poursuivront leur bonne passe à l’avenir. "C'est une belle victoire, même si ce match n'était pas forcément d'une grande qualité, avoue le portier de l?ASSE au micro de Beinsport. Le principal pour nous, c'était d'enchaîner et de confirmer l'excellent résultat de Paris. C'est chose faite, avec en plus des buts et une cage inviolée. Nous voilà bien au classement, donc on va continuer de prendre autant de plaisir à jouer ensemble et poursuivre sur cette voie."

Saint-Etienne, premier vainqueur du Paris Saint-Germain le week-end dernier au Parc des Princes (2-1), n'a plus perdu depuis la cinquième journée et a signé samedi son neuvième match sans défaite toutes compétitions confondues. Troisième à un point du leader parisien et de l'Olympique de Marseille, qui jouent dimanche, Saint-Etienne peut rester longtemps à la lutte pour le podium s'il reste joueur, estime Galtier. "Il peut y avoir une surprise comme l'an passé. Il ne faut pas céder à l'euphorie mais il ne faut pas se fatiguer à combattre cette euphorie", a-t-il souligné.

"Nous avons des joueurs intelligents et d'expérience. Avec cette série, il y a une attente qui se crée (...) L'enjeu ne doit pas nous crisper car quand nous sommes crispés, nous ne sommes pas bons. Nous devons être omniprésents dans le jeu et l'envie d'être au sommet." La prochaine journée proposera aux Verts un court déplacement sur la pelouse d'Evian-Thonon-Gaillard, soit un match semblable à celui de samedi, où Saint-Etienne arrivera en favori et devra donc assumer son statut d'équipe de tête. "C'est surtout dans des matches soit disant à notre portée, à l'image du prochain à Evian, que nous allons voir ce que nous valons vraiment", a prévenu Galtier. « Sainté » sera ensuite convié à confirmer au mois de décembre, qui verra les Foréziens affronter Lyon, Marseille ou Bordeaux.

Relatifs

From the web