thumbnail Bonjour,

Pour l’ex-Monégasque, c’est grâce à son mental que l’ASNL va s’en sortir. Il y croît et espère une équipe de guerriers ce vendredi contre Rennes lors de la 12e journée de ligue 1.

"Dès ce samedi face à Rennes, on doit étouffer notre adversaire. Ce ne sont pas nos qualités de footballeurs qui vont nous maintenir, mais notre mental. Nous sommes tous très touchés par cette situation difficile, mais savons aussi que rien n’est perdu. On ne va pas lâcher ! Le club est en danger et nous devons prendre nos responsabilités." a lancé l'attaquant nancéen. Djamel Bakar s'exprime ensuite sur l'état du groupe : "Nous avons la chance d’avoir un groupe solidaire et devons rester unis jusqu’au bout. Cela sera l’une de nos forces. Il faut arrêter de parler de la saison dernière ou de miser sur les défaillances d’autres équipes, on doit se concentrer sur notre jeu et d’abord afficher plus de détermination."

Relatifs