thumbnail Bonjour,

Battu par Nice en Coupe de la Ligue (1-3), l’OL aborde ce dimanche son match de championnat contre Bastia comme un tournant. Rémi Garde a remobilisé ses troupes.

« Catastrophiques ». Tel a été le terme utilisé par Rémi Garde pour qualifier la performance de ses protégés face à Nice (1-3), mercredi dernier en Coupe de la Ligue. Bien que cette compétition n’était pas la priorité du club, le coach rhodanien n’a pas voulu passer sous silence le manque d’implication de son équipe et surtout l’absence de répondant. Sans forcément tout remettre en cause, il a donc invectivé ses protégés en les appelant à produire un bien meilleur visage ce dimanche contre Bastia. « Les spectateurs ont envie de voir la meilleur équipe possible, mais aussi des joueurs qui leur ressemblent, avec des valeurs » a-t-il affirmé.

« Ça ne sera pas une partie de plaisir »

En prenant les trois points mis en jeu face aux Corses, les Gones pourraient retrouver le podium du classement, voire se hisser à la deuxième place derrière le PSG. Toutefois, ce n’est pas vraiment ce qui prime dans l’esprit de son entraineur. Ce dernier veut surtout éviter que les siens basculent sur la mauvaise pente après ce voyage manqué en terre azuréenne. « On entame une période importante tant dans la répétition des matchs que par la qualité des adversaires, a-t-il confié. Lyon va avoir dix matchs compliqués face à des équipes du haut du tableau. Ce sera un moment clé du championnat ». Des remarques qui ont trouvé écho chez son milieu de terrain Steed Malbranque, qui a insisté sur la nécessité de « ne pas se laisser abattre ». « Il faut regarder devant et se concentrer sur ce match qui est très important. On a encore deux tiers de la saison pour changer tout ça » a poursuivi l’ancien Stéphanois.
MALBRANQUE : "PAS SE LAISSER ABATTRE"

Lyon a donc l’obligation de rebondir cet après-midi. Est-ce à dire que seul les trois points mis en jeu compteront ? Pas forcément. Garde : « L’animation ? Elle peut revenir en début ou en cours de match. Je pense qu’elle sied bien à notre effectif. Rien n’est figé. Tout n’a pas fonctionné au Ray mais je tire pas mal d’enseignements intéressants même dans la défaite ». Dans cette optique, le retour à la compétition de Yoann Gourcuff est une nouvelle réconfortante. L’international tricolore a faim de compétition après plusieurs semaines d’indisponibilité et en l’absence de Clément Grenier, toujours en phase de reprise, et de Michel Bastos, pas encore remis de ses soucis physiques, l’ex Girondin aura certainement un rôle important à jouer. A Gerland, cette saison, l’OL a toujours marqué des buts. Il y a fort à parier qu’il faudra un bon Gourcuff pour que cette série se prolonge.

Lyon sait manifestement ce qu’il a à faire face au promu. Mais il reste aussi prudent et conscient de la difficulté de la tâche qui l’attend. Et pour cause ; au vu de la dynamique qui est celle des Corses actuellement, les Rhodaniens peuvent s’attendre à être bousculés. « Nous nous préparons à être embêtés par Bastia, qui reste sur quatre matchs sans défaite » a rappelé Garde, enchérissant : « C’est un collectif embêtant à jouer, il a l’insouciance pour lui, et surtout il vient à Gerland sans pression. Bastia retrouve des couleurs, ce ne sera pas une partie de plaisir ». Vu qu’il s’agit d’un tournant, ce dernier constat tombe sous le sens. A Lisandro et ses partenaires de ne pas décevoir.

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web