thumbnail Bonjour,

Morgan Amalfitano, le milieu de terrain de l'OM, a confié qu'il regretté son geste sur Blaise Matuidi lors de la rencontre entre PSG-OM (2-2).

Morgan Amalfitano, le milieu de terrain de l'OM, a confié qu'il regretté son geste sur Blaise Matuidi lors de la rencontre entre PSG-OM (2-2).

"Je ne suis pas fier"

Auteur d'une gifle envers Blaise Matuidi  à la mi-temps de OM-PSG (2-2), à l'occasion de la 8e journée de Ligue 1, Morgan Amalfitano est sorti pour la première fois de son silence. Dans les colonnes de La Provence, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille s'est expliqué et a avoué qu'il regrettait son geste. «Il ne faut pas réduire la rencontre à cet incident, qui arrive malgré tout chaque week-end sur les terrains de jeu. On en fait tout une affaire. Je regrette mon geste et je n'en suis pas fier, mais en même temps, je me fais provoquer et j'ai réagi en fonction de ça. (...) Je n'ai rien à rajouter à cela, j'assume ce que j'ai fait. Je sais que c'est regrettable et ce n'est pas ce que je voulais véhiculer par rapport au public et aux passionnés de sport.»

Cette affaire ne devrait cependant pas en rester là puisque la commission de discipline de la LFP, saisie par le rapport complémentaire de l’arbitre et par la commission de visionnage, a convoqué Morgan Amalfitano et Blaise Matuidi. Les réactions, suite à cette "affaire", ont été nombreuse. José Anigo est même monté au crénau pour prendre la défense de son joueur.''Il ne faut pas faire une affaire d'Etat de l'incident entre Amalfitano et Matuidi. Ça ne vaut pas le coup d'en parler. Si on sanctionne Morgan, il faudra aussi le faire pour Matuidi'', a affirmé le directeur sportif des Marseillais. ''Il n'y a rien de dramatique concernant Amalfitano. Matuidi a bien envoyé Valbuena dans les cordes aussi. On montrera ces images s’il le faut'' a-t-il "très objectivement" justifié, qualifiant le geste d'Amalfitano de ''poussette au visage plutôt qu'une gifle bien tassée''.

De son côté, Blaise Matudi, le milieu de terrain du PSG, avait également livré sa version des faits au micro de RTL.  «Amalfitano ne joue clairement pas le ballon, il cherche à me faire mal et je l'ai ressenti. C'est vrai qu'après j'étais un peu énervé, peut-être que j'ai eu une réaction que je n'aurais pas forcément dû avoir, c'est d'aller le voir à la mi-temps, en lui parlant, et voilà, après il a eu cette réaction. Mais ce sont des choses qui normalement ne doivent pas arriver sur un terrain de foot, on le sait lui comme moi, après c'est peut-être des erreurs d'hommes.»

Relatifs

From the web