thumbnail Bonjour,

Zlatan Ibrahimovic et André-Pierre Gignac, décisifs lors du match nul du PSG à l'OM dimanche (2-2), ont tenté d'imiter Lionel Messi et Cristiano Ronaldo en inscrivant un doublé.

Zlatan Ibrahimovic et André-Pierre Gignac, décisifs lors du match nul du PSG à l'OM dimanche (2-2), ont tenté d'imiter Lionel Messi et Cristiano Ronaldo en inscrivant chacun un doublé lors du clasico français.

Gignac a tenu tête à Ibra

Un peu plus d'une heure avant le coup d'envoie de la rencontre entre l'OM et le PSG, commençait le "vrai" clasico. Ce choc au sommet entre les - sans doute - deux meilleures équipes de la planète suivi par des millions de téléspectateur... Et ce match a tenu toutes ses promesses ! Sans grande surprise, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, les stars des deux clubs, se sont d'ailleurs illustrés durant la rencontre. Les géant s'offrant chacun un doublé.

Un peu plus tard au stade Vélodrome, Ibrahimovic et Gignac ont tenté d'imiter les deux candidats au Ballon d'Or. Ils ont également été les stars de la soirée en inscrivant deux buts chacun ! Durant un match complètement fou, Gignac, lancé à droite par André Ayew, ouvrait le score d'une frappe sèche et croisée à ras de terre (17e). Mais les amoureux du ballon rond n'ont pas attendu longtemps pour assister à la réponse cinglante de l'attaquant suédois. En deux minutes, Zlatan s'offrait son 4e doublé en championnat, avec deux gestes d'une classe folle qui éteignaient un Vélodrome que Gignac avait pourtant bien embrasé. A l'issue de la rencontre, Carlo Ancelotti n'a pas tari d'éloge sur son attaquant. "'Ibra est bien utilisé dans notre jeu. Il marque, c'est bien pour nous. Je le connais très bien, c'est un grand buteur et un joueur complet. Il a beaucoup de qualités de jeu mais aussi un caractère très utile à l'équipe".

Peut-être un peu envieux que le parisien lui vole la vedette, Gignac n'a pas mis longtemps à répliquer. Lui aussi - au même titre que Messi, Ronaldo et Ibra - il voulait être la star de la soirée. En reprenant d'une superbe tête un corner de Valbuena (32e), il décrochait l'égalisation en marquant son cinquième but de la saison en championnat. L'ex-attaquant du TFC, longtemps en difficultés avec le club phocéen a tenu tête à Ibracadabra et le Vélodrome scandait son nom. " Je ne sais pas si c’est un face à face, mais il a répondu au coup par coup aux buts du PSG. Il est à l’image du début de saison du groupe, il y a les buts mais aussi le travail qu’il effectue. On a besoin de joueurs qui se replacent, qui harcellent le porteur du ballon, même si on a parfois joué un peu trop bas. Il nous aide beaucoup. Nous sommes tous récompensés", confiait Elie Baup après la rencontre. Souhaitons-leur qu'une seule chose, qu'il continue à faire le show en Ligue 1 !

Relatifs