thumbnail Bonjour,

Après le match nul face au PSG (2-2), Elie Baup s'est montré satisfait du résultat.

Elie Baup, le coach de l'OM, était satisfait du match nul de son équipe face au PSG (2-2) dimanche, lors de la 7e journée de Ligue 1.

Coach, êtes vous déçu par le match nul de vos joueurs face au PSG ce soir ?

Elie Baup : C'était un match âprement disputé. On a essayé de rester dans ce qu'on sait faire, avec beaucoup de détermination dans l'engagement. Je n'ai pas grand chose à reprocher à nos joueurs, au contraire, ils ont donné le maximum.

Qu'est-ce qui a fait la différence ?

Elie Baup : La première période a été d'un niveau élevé tant techniquement que tactiquement et dans l'engagement. Il y a eu des coups de boutoir du PSG, ils alternent des temps forts et des temps de conservation de la balle. Cela a été difficile, on a tenu jusqu'au bout dans nos intentions.

Ce nul, est-ce de bonne augure pour la suite de la saison .

Elie Baup : C'est un match de haut niveau, c'est une équipe qui dispute la Ligue des champions mais ça montre que tout ce qu'on a fait jusque là est intéressant. Je suis heureux pour mes joueurs, fier de ce qu'ils font.

Faut-il s’attendre à un duel OM-PSG durant toute la saison ?

Elie Baup : On en n’est pas encore là. Il faut être calme, tranquille. Il faut faire attention. Je ne souhaite pas revivre ce qu’on a vécu à Valenciennes (4-1), mais c’est un signal qui montre qu’il faut toujours de la vigilance et de la concentration pour faire un bon parcours sur la durée. La chose importante, c’est qu’on va aussi retrouver des joueurs. Ce soir encore, j’ai dû composer une équipe en prenant des risques. Je savais dans quel état était un joueur comme Abdallah. Il fallait tenter quelque chose. Si on commence à retrouver les joueurs blessés, ou suspendus, sur les côtés, on pourra être plus compétitifs sur les répétitions de match.

Gignac a-il été à la hauteur de Zlatan Ibrahimovic ?

Elie Baup :  Je ne sais pas si c’est un face à face, mais il a répondu au coup par coup aux buts du PSG. Il est à l’image du début de saison du groupe, il y a les buts mais aussi le travail qu’il effectue. On a besoin de joueurs qui se replacent, qui harcellent le porteur du ballon, même si on a parfois joué un peu trop bas. Il nous aide beaucoup. Nous sommes tous récompensés.

Relatifs

From the web