thumbnail Bonjour,

Lille a mis fin à une série inquiétante de six matches sans victoire en Ligue 1 en gagnant pour la première fois dans son Grand Stade en Championnat

C’est un fait majeur de la soirée de samedi, Lille a enfin gagné dans son Grand Stade face à Ajaccio (2-0).Le LOSC n'avait plus gagné en Ligue 1 depuis la première journée, et jamais en championnat dans son Grand Stade: il était temps que ça change. C'est chose faite. C'est Ajaccio qui a fait les frais du réveil des Nordistes, qui remontent à la 10e place.

Landreau à la hauteur

Lille avait déjà gagné dans son nouveau stade, lors des barrages retour de la Ligue des champions, face à Copenhague (2-0 a.p.). Mais cette victoire contre les Danois, qui remonte au 29 août, était la dernière du LOSC, toutes compétitions confondues. Le LOSC a ouvert le score sur sa première frappe cadrée, à la 42e minute. Après une belle action initiée par Pedretti et Balmont, Debuchy centrait pour Roux qui devançait Diawara et ne laissait aucune chance à Ochoa de la tête. Dix minutes plus tôt, Pedretti avait trouvé la barre sur coup franc pour la première grosse occasion lilloise (33). Sans forcer, Lille s'est mis à l'abri d'un retour comme contre Lyon (1-1), à la 56e, grâce à Ryan Mendes. L'international cap-verdien fusillait Ochoa après avoir hérité du ballon sur une longue touche de Debuchy mal négociée par Bouhours.

Le gardien lillois Mickaël Landreau, critiqué après ses performances à Rennes et Valence, s'est montré à la hauteur. Il a mis deux fois le Roumain Adrian Mutu en échec: d'abord sur une sortie au pied (28) puis, surtout, sur une reprise de près après une grosse erreur de Debuchy (67). Par contre, il avait été tout heureux de voir une reprise de la tête de André passer à côté en première période, à 0-0 (39). C’est d’ailleurs un motif de satisfaction pour l'entraîneur Rudi Garcia: c'est la première fois cette saison que Lille n'encaisse pas de but en Championnat.Par contre, Le système offensif des Lillois, avec De Melo, Roux et Mendes, n'était pas très clair et les occasions rares.Rudi Garcia avait choisi de refaire confiance à neuf des 11 joueurs qui avaient débuté mardi à Valence en Ligue des champions (défaite 2-0). Digne remplaçait Béria et De Melo, Payet, très utilisé depuis le début de saison.

Privé de trois titulaires, les milieux Rio Mavuba et Marvin Martin et l'attaquant Salomon Kalou, blessés, Lille n'a pas fait un grand match mais a assuré l'essentiel face à une formation corse plutôt arrangeante. Suffisant également pour déclencher la "ola" dans les tribunes. Lille, qui remonte à la 10e place grâce au deuxième but de Nolan Roux cette saison et au premier but de Ryan Mendes en L1, n'avait plus gagné en Championnat depuis la 1re journée et un succès 2-1 à Saint-Etienne.

Relatifs

From the web