thumbnail Bonjour,

Auteur d'un doublé spectaculaire, le milieu offensif de Lorient réalise un début de saison remarquable, comme l'année dernière. Une vraie plus-value pour le club breton.

Stupéfait, Benoît Costil se souviendra certainement de ce derby breton estival. Le gardien du Stade Rennais a encaissé deux buts splendides d'Alain Traoré qui ont plongé le stade la Route de Lorient dans le silence le plus total. Deux nouveaux bijoux à ranger dans la collection du Burkinabais, qui est devenu coutumier du fait. Homme d'été, la recrue lorientaise nous avait déjà fait le coup la saison dernière. Il lui reste maintenant à franchir un cap en terme de régularité pour devenir l'un des acteurs majeurs de l'élite.

Gourcuff "C'est pour cela qu'on l'a pris"

Alain Traoré est un joueur rare. Extrêmement instinctif, l'ancien Auxerrois cherche souvent la passe difficile ou le geste décisif. Aligné dans un rôle d'électron libre qui lui convient à merveille, ce petit gabarit (1m76, 73kg) a de la dynamite dans le pied gauche. Une qualité de frappe exceptionnelle qui offre une arme redoutable dans le dispositif offensif - déjà riche - du jeu lorientais. Une stat suffit à résumer la spécificité du Burkinabais. Avec 8 buts sur 13 inscrits en dehors de la surface depuis la saison 2011-2012, il est le joueur de Ligue 1 le plus prolifique dans cet exercice. On peut rajouter quelques chiffres pour mettre en exergue le profil de ce joueur atypique. Il a inscrit 12 buts du gauche en Ligue 1, ce qui en fait le deuxième meilleur joueur de l'élite dans cette catégorie derrière Nenê (19). Et rien que sur la rencontre d'hier, il a cadré la totalité de ses tentatives. Traoré fait donc partie de ces joueurs qui peuvent débloquer un match sur un exploit individuel, même dans un jour sans (ce qui n'est pas le cas en ce moment). Mais cette caractéristique n'est pas banale en Ligue 1, où la majorité des buts sont marqués sur les 3 phases de jeu les plus communes : attaques placées, attaques rapides et coups de pieds arrêtés.



Apôtre du beau jeu, Christian Gourcuff n'est pas surpris par le début de saison du garçon. "C'est pour cela qu'on l'a pris. On sait qu'il a une qualité de frappe phénoménale. Mais sur son premier but, il y a également sa vista remarquable", a souligné le technicien breton. Avec Benjamin Corgnet dans l'entrejeu, qui excelle dans un rôle de régulateur, le tandem possède des caractéristiques parfaitement complémentaires. Mais Traoré, humble et lucide, est parfaitement conscient de sa marge de progression. L'ancien Auxerrois doit gagner en régularité, tant à l'échelle d'un match que sur une saison, pour continuer à marquer les esprits. Son premier défi, à moyen terme, consistera à confirmer ses prouesses dès cet automne, ce qu'il n'était pas parvenu à faire après un départ tout aussi canon la saison dernière avec l'AJA. Le Burkinabais en a les moyens, comme le confirme son coéquipier Yann Jouffre. "Si il travaille ses temps forts et ses temps faibles, il ne vas pas rester longtemps à Lorient." En attendant, c'est toute la formation de Christian Gourcuff qui pourrait briller dans son sillage. Un véritable rêve armoricain.

Relatifs

From the web