thumbnail Bonjour,

Jean Fernandez, l'entraîneur de Nancy, est revenu sur la victoire de l'OM (1-0) dimanche, lors de la 5e journée de Ligue 1.

«Marseille est plus fort que nous. Le souci, c'est la façon dont on a disputé la première période. On avait un déséquilibre dans l'équipe, surtout en première période. Il n'y a donc pas eu photo entre eux et nous. C'était déjà un miracle d'arriver à la pause sur un score nul et vierge. Ils ont été plus forts sur le plan individuel et collectif, on avait toujours un temps de retard sur le porteur du ballon. Ils ont eu beaucoup d'occasions de buts mais ont été maladroits en première période. Maintenant on va essayer de faire notre bonhomme de chemin dans ce Championnat, tout en sachant que ce sera difficile.» 

Relatifs

From the web