thumbnail Bonjour,

Jean-Michel Aulas est satisfait du mercato lyonnais. Sur les ondes de RMC, le président rhodanien a évoqué les départs des anciens cadres de l'OL.

Ederson, Kim Kallstrom, Cris, et Aly Cissokho sont partis. Si le premier a fait ses valises au début du mercato, les trois derniers sont partis cet été. Le Suédois a été le premier "dinosaure" à quitter Lyon pour le Spartak Moscou. Le latéral gauche français a suivi quelques jours avant la fin du mercato en prenant la direction de Valence. Le Brésilien s'est lui engagé avec Galatasaray. Aulas évoque ces départs comme des "nécessités" pour l'OL, le club étant dans l'obligation de dégraisser.

Un danger

Lyon a pris une autre dimension cette saison. Non qualifié pour la Ligue des Champions, le club rhodanien devait vendre des joueurs avant d'en acheter. Longtemps, les Lyonnais semblaient partis pour entamer ce nouvel exercice 2012/2013 avec le même groupe. Mais Lyon s'est finalement activé à la fin du mercato avec les arrivées de Milan Bisevac, première recrue lyonnaise, Fabian Monzon et Arnold Mvuemba. Jean-Michel Aulas s'en satisfait et assure que si ses cadres étaient restés, cela aurait été un "danger économique" pour son club. « On essaie d’évoluer au niveau des valeurs. Il y avait une forme d’usure. Il a fallu mettre un coup d’oxygène. Il faut retrouver en enthousiasme ce qu’on a perdu en expérience. On a réduit la voilure d’à peu près 30 millions. On pouvait être en danger à moyen terme. L’économie du foot a changé. »

Le retour des anciens, nouvelle tendance ?

Steed Malbranque s'est engagé pour une saison avec son ancien club. Un an après son court séjour à Saint-Etienne, l'ancien joueur de Fulham vient apporter son expérience aux côtés des jeunes lyonnais. Qui aurait pu croire que cela serait possible il y a quatre ans, dernière fois que l'OL a remporté son titre de champion de France ? Sûrement pas beaucoup de monde. Face à Valenciennes, le milieu lyonnais a été "l'homme du match" comme l'a nommé Rémi Garde. Et il se pourrait bien que Malbranque ne soit pas le seul ancien lyonnais a revenir à la maison. Ces derniers jours, la possibilité de revoir Florent Malouda à Tola Vologe a grandi. Aulas ne dément pas que le milieu de Chelsea pourrait débarquer à Lyon. Il confirme aussi avoir contacté Jérémy Toulalan. « La porte a toujours été ouverte aux anciens. Pourquoi pas ?  On a discuté aussi avec Toulalan, qui avait des problèmes à Malaga. Je n’ai pas contacté Malouda, c’est lui qui a eu un contact très tardif avec notre équipe technique. »

Cris et l'année de trop

Le président rhodanien n'a pas pu passer à côté de la question sur le départ de Cris. Taulier de l'OL pendant huit saisons, le "Policier" s'est engagé avec Galatasaray cette semaine. Une page se tourne pour le Brésilien et pour Lyon. « Ça fait de la peine à tout le monde. Il ne faut pas seulement gérer l’affectif. Quand on ne prend pas les bonnes décisions au bon moment, ça peut être néfaste pour tout le monde. Il a eu une très bonne proposition de Galatasaray. Il va jouer la Ligue des Champions. Tout le monde était triste. Ce qui aurait été dommage ça aurait été de faire l’année de trop. »

Relatifs

From the web