thumbnail Bonjour,

Lorient, invaincu depuis le début du championnat, a confirmé son excellent début de saison en battant Nancy (3-0), samedi lors de la 4e journée de Ligue 1.


Les Merlus, qui avaient fini la saison passée premiers non-relégables, montent provisoirement sur la troisième marche du podium, à deux encablures de Lyon, tandis que Nancy a essuyé sa deuxième défaite d'affilée. Face à des Lorrains d'une grande naïveté, les Lorientais n'ont eu aucun mal à signer leur deuxième victoire au Moustoir. Voilà pour les enseignements principaux de ce fameux « Synthético » (Lorient et Nancy sont les premiers clubs de L1 à avoir troqué leur pelouse pour un revêtement synthétique).

Un début de saison des plus réussis

Avec cinq points en trois matchs, en ayant été défier Paris au Parc (2-2), reçu Montpellier (2-1) et pris un point à Troyes (2-2), c’est quasiment un euphémisme de dire que Lorient réussit un bon début de saison. Mais, au regard de ces trois matchs, tous abordés comme des tests différents, l'issue s'est souvent jouée à des détails. Autant Lorient aurait pu réussir le carton plein, autant il aurait pu aussi figurer un peu plus bas dans le classement. Au soir de la victoire contre le champion de France, arrachée dans les arrêts de jeu à l'issue d'un scénario quasi improbable, Christian Gourcuff n'avait pas voulu s'arrêter au simple résultat. Le côté positif de cette confrontation a été la persévérance des Lorientais, encore menés 1-0 à la 89e. A Troyes la semaine dernière, ils ont eu la faculté de revenir par deux fois au score mais ce nul laisse cependant des regrets car il y avait de la place pour mieux faire. «C'est pas mal mais j'attends mieux». Et il a été servi face à Nancy avec un large succès assorti de pas mal de certitudes.

Cette 3e place de Lorient est vraiment la belle histoire de cette 4e journée. Le club breton s'est imposé 3 à 0 contre Nancy, avec, notamment, le premier but de Giuly sous ses nouvelles couleurs. Mais son… 85e en Ligue 1. Il n’est d’ailleurs qu’à une unité du record de Péguy Luyindula, meilleur buteur en activité dans notre championnat. Voilà qui symbolise cet alliage réussi quoique singulier de jeunes pousses et de vieux briscards qui semble prendre forme en Bretagne, dans une équipe qui, outre sa sympathique identité régionale, a toujours été garante de certains standards ludiques. Christian Gourcuff, qui n'a franchement pas envie de connaître un exercice aussi compliqué que le précédent, sait ce qui l’attend. Les Merlus, premiers non-relégables la saison passée, ressemblent fortement à un tube de l’été. Reste à savoir s’il s’agit d’un été indien. Une chose est certaine, Lorient expresse semble sur les bons rails.

Relatifs

From the web