thumbnail Bonjour,

Après le match nul de Lyon à Evian-TG (1-1), la troisième journée de la Ligue 1 se poursuit ce samedi avec six matches au programme.

Troisième volet du grand feuilleton de la Ligue 1 ce week-end. Un chapitre que l’Olympique Lyonnais a ouvert de manière mitigée. Les hommes de Rémi Garde ont été tenu en échec sur la pelouse dEvian-Thonon-Gaillard. Ce samedi, c’est Bastia, contre toute-attente, qui a l’occasion de prolonger son plaisir dans le cercle fermé des équipes de tête. Lille, qui joue à 17 heures, doit remporter un succès à Nice pour chasser ses doutes estivaux. Montpellier-Marseille et PSG-Bordeaux seront les chocs du dimanche.

Nice – Lille :

Auteur d’un match nul contre Nancy pour sa première dans le Grand Stade (1-1), puis d’une défaite à Copenhague en barrage de la Ligue des Champions, Lille connaît quelques secousses inattendues.  Ces déconvenues ne sont pas encore significatives, mais elles pourraient le devenir si les Nordistes ne réagissent pas sur ces deux tableaux. Nouveau test face à une équipe de Nice en quête d’un premier succès. Une affiche à la saveur particulière pour Claude Puel, qui retrouve son ancien club.

Nancy – Toulouse :

Les mauvaises langues entrevoient déjà une rencontre fermée entre deux formations réputées pour leur rigueur défensive. Mais ce Nancy-Toulouse met surtout en scène deux écuries  qui ont parfaitement débuté leur campagne respective. À égalité au compteur avec 4 unités, l’ASNL et le Téfécé auront l’objectif de surfer sur leur vague dynamique.

Troyes – Lorient :

Avec deux défaites en autant de matches, l’exercice s’annonce délicat pour le promu troyen. Les hommes de Jean-Marc Furlan ont l’occasion de récolter leurs premiers points, mais la réception de Lorient sera tout sauf une partie de plaisir. Emmenés par une attaque performante, les Merlus peuvent confirmer leur excellent démarrage.

Rennes – Bastia :

La nature de cette affiche laissait présager l’affrontement entre un outsider présumé et une écurie appelée à jouer le maintien. Mais surprise, les rôles se sont inversés. C’est le Stade Rennais qui se présente avec  un compteur vierge face à un promu en pleine confiance. Une victoire des Corses leur assurerait le statut symbolique de sensation estivale. Mais les Bretons n’ont (déjà) plus le droit à l’erreur…

Reims – Sochaux :

Ce n’est que la troisième journée, mais ce duel de l’Est sonne déjà comme une rencontre capitale entre deux formations qui possèdent un dénominateur commun. Aucune victoire après avoir affronté les mêmes adversaires, Marseille et Ajaccio. Le vainqueur s’offrira une réelle bouffée d’oxygène.

Valenciennes – Ajaccio :

Affiche intéressante entre deux écuries qui  n’ont pas encore connu la défaite. Ajaccio, qui a déjà comblé sa pénalité de points, se joint à l’euphorie du football corse après son match nul face aux stars parisiennes. VA, de son côté, avance sans faire de bruit. Deux tableaux de marche respectés pour ces formations appelées à lutter pour le maintien. Une longue course de fond dans laquelle le vainqueur pourrait prendre une avance confortable.

Toute l'actualité de la Ligue 1

 

 

 

Relatifs

From the web