thumbnail Bonjour,

Après deux victoires face à Rennes et Troyes, Lyon veut se convaincre d'être sur la bonne voie en remportant le match de ce soir face à Evian.

Après un départ plus que réussi, l’Olympique lyonnais va devoir confirmer pour son troisième match de championnat face à Evian-Thonon-Gaillard. En effet les hommes de Remi Garde restent sur deux victoires. Une de justesse face à Rennes (1-0), une un peu plus large face à Troyes (4-1). Entre ces deux matches, l’entraîneur lyonnais devrait effectuer beaucoup de changements. Certains bienvenues et d’autres contraints.

Tout d’abord, les lyonnais vont devoir faire sans Gourcuff pendant trois mois. Le numéro huit était parti sur les chapeaux de roues avec une préparation entière et réussie, un prix d’homme du match lors de la victoire face à Montpellier pour le Trophée des Champions, et le seul but inscrit face à Rennes. Ce renouveau de Gourcuff était très bien venu car il semblait porter l’équipe lyonnaise sur ses épaules après deux années décevantes. Seulement voilà, lors du match face à Troyes, l’international français se blesse après 15 minutes de jeu. Premier trimestre terminé pour Gourcuff, c’est l’excellent milieu espoir Grenier qui devrait prendre la relève, chose qu’il a déjà faite l’année dernière, cependant, étant malade, il sera lui aussi absent face à Evian.

En défense aussi, le chamboulement est à l’ordre du jour. Après le départ de Cissokho, quid de l’arrière gauche. Si Monzon devrait arriver, il ne devrait pas être disponible pour le match face à Evian. En défense centrale, en revanche, les bonnes nouvelles sont à l’heure du jour. Après une saison dernière catastrophique ou l’arrière garde avait encaissé 51 buts, et était classée 14e pire défense de Ligue 1, l’arrivée de Milan Bisevac devrait faire le plus grand bien. Après un passage à Paris où il a montré toute ses qualités, le défenseur serbe devrait donner un bol d’air frais à tout l’effectif rhodaniens. Il pourrait même être aligné avec l’homme qui l’a appelé à Lyon, Dejan Lovren. Blessé en finale de Coupe de France, il a joué 45 minutes avec la CFA. Peut-être trop peu pour espérer une place de titulaire, d’autant que Cris a montré l’attachement à son maillot avec un excellent début de saison.

Quelle que soit l‘équipe titulaire composée par Remi Garde, les lyonnais aborderont ce match confiants, et essayeront de garder cette première place qu’ils avaient perdu depuis longtemps.

Relatifs