thumbnail Bonjour,

Ce soir, les Marseillais entrent en piste face à Reims, qui fait son grand retour en Ligue 1. Un match plus difficile que prévu pour les Olympiens.

Marseille aussi rentre en scène. Après Montpellier, Paris, Lille et Lyon, c’est au club phocéen de faire ses grands débuts dans la compétition. Ce soir, l’adversaire sera Reims, neo-promu qui retrouve la Ligue 1 après 33 ans de disette. Et autant dire que les club Rouge et Blanc n’est pas impressionné par Marseille, qui arrive au Stade Auguste-Delaune sans de nombreuses stars. C’est l’attaquant Algérien Kamel Ghilas qui souhaite la bienvenue au club phocéen :  « Pour moi, les grandes références sont parties. Les Drogba, Niang, Lucho... Aujourd'hui, l'OM forme un club sans vraiment d'individualités. Il n'y a pas de match de gala. C'est un match qui vaut trois points. C'est un match à prendre au sérieux. En Ligue 1, il n'y a pas de match de gala. C'est la chasse aux points, donc tous les points sont précieux pour le maintien. C'est un match à gagner ». De plus, le Stade Auguste Delaune devrait afficher complet pour le grand retour du club dans la plus haute compétition nationale.

Ce match a donc tout du match piège pour les marseillais qui seront orphelins de nombreux joueurs. Diawara en défense, Remy en attaque, sans aucune recrues à présenter, Marseille s’appuiera sur les frères Ayew au milieu de terrain. Gignac, devrait  être seul en pointe, après son bon début de saison, l’ancien toulousain aura à cœur de confirmer. Derrière lui, Valbuena jouera en 10. Marseille peut cependant enregistrer le retour d’Azpilicueta, qui pourrait jouer son dernier match, avant un transfert à Chelsea.

Ce match de clôture est aussi un retour aux racines du football français. Six titres de champions pour Reims, neuf pour Marseille. Deux finales de Ligue des Champions perdus toutes deux face à Madrid en 1956 et 1959 pour l’un, une victoire, la seule d’un club français, en 1993, contre le Milan pour l'autre. Ce soir, loin du bling bling parisien, se joue un bout d’histoire de la France du football.

Relatifs

From the web