thumbnail Bonjour,

Le président de Montpellier, Louis Nicolllin, n'a pas caché son agacement concernant les exigences de certains joueurs de la Paillade.

"Les joueurs ne sont jamais contents. Les primes, les augmentations... Ceci, cela... Là, j'en ai vraiment marre. (...) Alors, ou je m'en fous, mais ce n'est pas une solution, ou je leur rentre dedans. Mais j'attends encore un ou deux matches. On verra... (...) Je ne peux pas supporter des joueurs moyens qui se prennent pour des cadors. Avec ce qui se passe maintenant, j'aurais préféré ne pas être champion, je vous le dis !", a lancé l'emblématique dirigeant dans les colonnes du Midi Libre.

Relatifs

From the web