thumbnail Bonjour,

Sensation de la saison dernière avec un titre de champion à la clé, Montpellier se prépare à vivre une saison palpitante.

La confirmation d'un titre inespéré est une mission périlleuse. C'est le propre des belles histoires, et celle de Montpellier restera gravée à jamais dans les annales du championnat de France. A l'image des titre inopinés d'Auxerre ou Lens par le passé, le club héraultais a déjoué tous les pronostics pour venir bousculer la hiérarchie de la Ligue 1. Un exploit d'autant plus gratifiant que le Paris Saint-Germain, qui avait déjà changé de dimension, et Lille, champion en titre, étaient de sérieux concurrents. Entre exitation et appréhension, les hommes de René Girard s'apprêtent à vivre un exercice palpitant. Et La Mosson aura le plaisir d'entendre la musique de la prestigieuse Ligue des Champions. De grands moments en prespective.

La saison dernière et ce qui a changé

La fabuleuse aventure du MHSC est basée sur la continuité et la cohérence de son projet. René Girard a ainsi pu trouver un équilibre parfait, la saison dernière, entre jeunes pousses du centre de formation, joueurs proches de la confirmation, et vieux briscards. Un savant mélange qui aura conduit la Paillade au succès que l'on sait, avec quelques éléments qui se sont paticulièrement illustrés. La colonne vertebrale Yanga-MBiwa - Belhanda - Giroud aura été déterminante. Cette saison, le champion devra faire sans son meilleur buteur, parti à Arsenal. L'Argentin Herrera est arrivé pour le remplacer. Pour le reste, Montpellier n'a pas dérogé à ses habitudes, recruter malin. Le confirmé Mounier est venu renforcer le côté gauche, tandis que le prometteur Charbonnier, au profil similaire à Giroud, est un pari pour l'avenir. Enfin, l'expérimenté Congré apportera sa polyvalence dans le secteur défensif. 

Système et style de jeu

Adepte d'un système de jeu en 4-2-3-1, René Girard devrait reconduire ce schéma cette saison. Le fait que Younès Belhanda soit resté dans les rangs montpelliérains renforcent cette idée. Le meneur de jeu du MHSC a en effet cette faculté à réguler le collectif de son équipe, et sa brillante saison lui offrira un statut de leader offensif. Le projet de jeu sera à nouveau ambitieux, avec un football de possession basé sur les combinaisons et l'apport de deux latéraux offensifs (Bedimo et Bocaly).

L’homme à suivre :

Emmanuel Herrera : Remplaçant attitré d'Olivier Giroud, Emmanuel Herrara arrive avec un costume lourd à porter. Succéder au meilleur buteur de Ligue 1 (21 buts) ne sera pas une tâche facile tant l'international français étaient au coeur de tous les relations techniques. Le Trophée des Champions a mis en évidence l'ampleur du travail qu'il restait à accomplir sur ce point. Mais niveau réalisme, Herrera a déjà fait ses preuves.

Equipe type : Jourdren – Bocaly, Congré, Yanga-Mbiwa, Bedimo – Saihi, Estrada, Belhanda – Cabella, Mounier, Herrera.

Recrutement :

Départs : Dernis (fc - Brest), Giroud (Arsenal), Lacombe (fc - Clermont).

Arrivées : Charbonnier (Angers), Congré (Toulouse), Herrera (Union Espanola), Mounier (Nice).

Le calendrier du mois d’aout :


1e journée (11 août) : Montpellier - Toulouse

2e journée (17 août) : Lorient - Montpellier

3e journée (25 août) : Montpellier - Marseille

4e journée (2 septembre) : Sochaux - Montpellier

L’Objectif :

Si Loulou Nicollin s'était montré prudent au début de l'été, l'emblématique président a revu ses ambitions. "Jusqu'à présent, la 5e ou la 6e place me convenait mais maintenant, ça ne me va plus du tout. Compte tenu des exigences des joueurs qui ont pleuré pour avoir des augmentations, on va leur mettre la pression. Il faut qu'on finisse dans les trois premiers, sinon on ne sera pas copains", a t-il lancé sur les ondes de RMC. En Ligue des Champions, une troisième place dans un groupe qui s'annonce aussi prestigieux que difficile serait tout à fait honorable.

La côte goal.com

****

Relatifs

From the web