thumbnail Bonjour,

Goal.com poursuit sa présentation de l’ensemble des clubs de Ligue 1. A l’honneur, aujourd’hui, VA qui aborde sa septième saison de suite parmi l’élite.

Depuis 2006, l’année de leur accession, le Valenciennes FC fait partie de ses équipes qui se sont installées parmi l’élite, mais sans vraiment réussir à franchir un nouveau pallier. En six exercices, les Nordistes ne sont parvenus à finir qu’une seule fois dans la première moitié de tableau (2010-11). Une constance avec laquelle ils aimeraient bien en finir durant la campagne qui se profile. Des envies qui ne sont pas vraiment en concordance avec leurs moyens. Malgré un stade neuf, inauguré la saison dernière, VA est dans la dur sur le plan financier et c’est de sa capacité ou non à surmonter ces soucis externes que dépendent assurément ses performances futures.

La saison dernière et ce qui a changé :

Avec un nouvel entraineur à sa tête, en la personne de Daniel Sanchez, VA a connu quelques peines à bien démarrer l’exercice 2011-12. Au bout de cinq journées, l’équipe figurait même à l’ultime place du classement avec un seul petit point pris (sur 15 possibles). Un retard à l’allumage que Gaël Danic ont consorts ont su progressivement rattraper. Une fois que les bons résultats sont arrivés, le collectif a pris confiance et a pu ensuite aller chercher le maintien avec mérite. Bien qu’ils aient dû attendre les dernières journées pour l’assurer, les Valenciennois ont prouvé qu’ils avaient toujours leur place en Ligue 1. Le succès acquis face au futur champion montpélliérain en est la preuve.

L’objectif logique de VA à l’abord de ce nouveau championnat serait de pouvoir poursuivre sa progression et parvenir à faire mieux que de la figuration au plus haut niveau. Au regard des données d’avant-saison, ça ne sera pas forcément facile. A court de moyens, en raison notamment d’une masse salariale assez importante (12.5M€), le club n’a pas encore recruté cet été, si l’on excepte l’arrivée Loris Néry (de Saint-Etienne), pas même pour remplacer Renaud Cohade, qui a filer à Saint-Etienne. « C’est un élément qui me gêne et qui me préoccupe. On manque de concurrence au milieu et devant » s’est plaint le coach il y a quelques jours. Des propos auxquels son président Jean-Raymond Legrand n’a pas tardé de répondre. « Quand on aura vendu, on pourra faire une belle équipe ».

Système et style de jeu :

VA a toujours eu comme caractéristique d’être une équipe joueuse. En 2009-2010, son penchant pour l’offensive lui a même valu le surnom du « Barça du Nord ». Toutefois, l’idée en question n’est pas allée de pair avec un équilibre solide et c’est ce qui a fait que l’équipe a connu plus de désillusions que de satisfactions. Par ailleurs, un paramètre s’oppose au fait que cette formation arrive à tirer le meilleur de son potentiel, à savoir la présence d’un vrai milieu créatif. Un joueur capable de prendre le jeu à son compte et faire usage de son aisance technique pour tirer toute l’équipe vers le haut. Un manque que Sanchez n’a pas manqué de relever pendant la préparation.

A moins que ses responsables ne se décident de s’octroyer quelques gâteries avant la fin du mercato, VA devrait attaquer la Ligue 1 et son premier match contre l’ES Troyes avec un onze type inchangé par rapport à celui de 2010-2011. Des joueurs comme Bong ou Kadir ont été annoncés sur le départ, mais ils sont toujours là, de même que le Brésilien Gil, dont la reprise d’entrainement tardive a été finalement passée sous silence par le club. Le schéma de jeu devrait aussi rester le même. Un 4-2-3-1 modulable en 4-3-3 qui plait beaucoup à Sanchez.



L’homme à suivre :

Avec un total de 17 buts inscrits lors de la saison 2010/11, Grégory Pujol était devenu subitement l’une des principales gâchettes de la Ligue 1. L’été dernier et en dépit d’un âge avancé (31 ans), l’ex Nantais avaient beaucoup d’attentes sur ses épaules. Malheureusement pour lui, il n’a pas pu se montrer à la hauteur. La faute à de sérieux pépins physiques, qui l’ont pourchassé tout au long de la saison (seulement 13 matches joués). Touché au pubis, il a écarté pendant une durée de huit mois et ce n’est que la semaine dernière qu’il a repris l’entrainement. Aujourd’hui, la question est de savoir s’il est en mesure de retrouver son niveau d’antan, ou si sa longue indisponibilité l’a coupé dans son élan. A ce sujet, Sanchez se montre assez optimiste. « Pour lui, tous les voyants sont au vert » a-t-il certifié, poursuivant : « il a observé six semaines de repos complet et a fait toute la préparation. Ca serait notre premier renfort ».

Equipe-type :

Penneteau ; Mater, Isimat-Mirin, Gil, Bong (ou Néry) ; Gomis ou P. Camara, Saez ; M. Dossevi, Kadir, Danic ; Aboubakar ou Pujol.

Recrutement :

Arrivées : Néry (Saint-Etienne), Da Silva (contrat pro), Massampu (r.p.).

Départs : Cohade (Saint-Etienne), C. Sanchez (Bolton), Brocard (f.c.), Pallois (Niort), Mfuyi (Servette de Genève).

Le calendrier du mois d’aout :

1e journée (le 11 aout) : Troyes – Valenciennes
2e journée (le 18 aout) : Valenciennes – Nice
3e journée (le 25 aout) : Valenciennes – Ajaccio
4e journée (le 1er septembre) : Lyon – Valenciennes

L’objectif :

VA a pris un abonnement avec les places du dernier tiers du tableau de la Ligue 1, mais il a bon espoir que ça change la saison prochaine. Sans vraiment le clamer sur tous les toits, les Nordistes ont, en effet, envie de jouer un peu plus que le simple maintien. Avec l’avantage qu’ils ont de pouvoir compter sur un beau public et un effectif stable, ils se sont mis à voir haut. Gaël Danic confirme : « On a de l’expérience en plus. A un moment, il faut plusieurs coups de bâton pour comprendre. Quand on est dans un certain confort, on a tendance à se relâcher, a-t-il déclaré. On obtient des résultats quand on est dos au mur. Sans se prendre pour d’autres, on peut prendre conscience de notre potentiel. Enchainer trois bons résultats nous permettrait de nous libérer. Notre objectif est d’assurer le maintien assez tôt. Si tel est le cas, on ne se privera pas d’aller chercher la dixième place ».

Cote Goal.com :

**

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web