thumbnail Bonjour,

Le PSG, le MHSC et Lille sont assurés de terminer la saison sur le podium à l'issue de la 36e journée du Championnat de France mais le suspens reste entier sur l’ordre d'arrivée.

Le PSG, le MHSC et Lille sont assurés de terminer la saison sur le podium à l'issue de la 36e journée du Championnat de France mais le suspens reste entier sur l’ordre d'arrivée.

1 - Montpellier reprend la main

Montpellier, dans l'obligation de faire un résultat après les victoires de Paris et de Lille, a parfaitement résisté à la pression en reprenant les commandes de la Ligue 1 grâce à sa victoire probante à Rennes (2-0) après une semaine mouvementée, lundi en clôture de la 36e journée. Les Héraultais se retrouvaient cette fois dans la position du chasseur après les victoires du PSG, dimanche à Valenciennes (4-3), et de Lille contre Caen (3-0) dans l'après-midi. Ils s'en sont parfaitement accommodés, comme Cabella et Stambouli ont très bien pallié les absences de Belhanda et Estrada, suspendus. Les hommes de René Girard reprennent trois points d'avance sur les Parisiens et cinq sur Lille, qu'ils accueilleront dimanche lors d'un duel quasi décisif pour le titre. "C'est bien, j'attendais que les garçons donnent la réponse sur le terrain (après une semaine mouvementée), cela a été le cas, cela se passe de commentaires. Nous avons eu de la réussite mais nous avons fait les efforts, il y a eu de la qualité de jeu. Les garçons sont allés chercher ce succès. Le match parfait n'existe pas mais nous avons été costauds. Nous avons montré que nous étions capables de marquer et de tenir un résultat", a confié Girard.


2 - Paris a du caractère

Paris, mené 2-0 après 10 minutes de jeu à Valenciennes dimanche, a ensuite fait parler son potentiel offensif pour finalement s'imposer (4-3). Pendant les 10 premières minutes, Paris a perdu pied et a même vu le titre s'éloigner. Mais ses stars, notamment Nene (un but, deux passes décisives) et Ménez (un but, une passe décisive), ont ensuite fait la différence face à une équipe de Valenciennes joueuse mais trop naïve. Le match, un régal pour les yeux, s'est joué sur un rythme très élevé, surtout en première période. "A ce moment de la saison, tout le monde sait que tous les matchs sont difficiles. Ce sera difficile pour Montpellier à Rennes, ce sera difficile pour nous contre Rennes et à Lorient. On est contents d’être de nouveau en tête de la Ligue1. Après notre défaite à Lille (2-1) il y a une semaine, nous avons eu une très bonne réaction et on peut bien finir la saison", a confié Ancelotti après la rencontre.


3 - La chance du LOSC

Lille (3e) ne lâche rien. Les hommes de Rudi Garcia l'ont emporté sur un doublé du Brésilien De Melo et un but de Payet et gardent ainsi encore une petite chance de conserver leur titre, à cinq longueurs de Montpellier. Ce qui ajoute encore un plus de piment au choc de la semaine prochaine entre les deux équipes à La Mosson. En attendant peut-être mieux, Lille a déjà assuré la troisième place en L1, ce qui lui offre un ticket pour le barrage de la Ligue des champions, une compétition que le club a déjà disputée quatre fois et qu'il rêve de jouer une cinquième fois dans son "Grand" stade. "C'était l'ambition en début de saison, pas l'objectif. Je vous rappelle qu'on est le quatrième budget de France et on est loin des trois premiers. Mais heureusement ce n'est pas toujours avec d'énormes moyens financiers qu'on fait de belles équipes. La nôtre a très bien joué. On a fait une très bonne première période. C'est une soirée tout bénéfice. Elle va nous permettre d'aller jouer quelque chose qui va peut-être ressembler à une finale du Championnat de France à Montpellier dimanche prochain", a confié Rudi Garcia après le match.

L1 - Et si Lille créait l'exploit...

LOSC - De Melo prolonge 2 ans

Le onze de la 36e journée

Ligue 1, LOSC - Garcia: "Tout bénéfice"

Ligue 1, LOSC - Hazard: "Du bonus

Ligue 1, LOSC - Mavuba: "Tout est permis"

 


4 - Ce sera l'Europa League pour l'OL

Le retour en fanfare du LOSC, qui a enchaîné un cinquième succès d'affilée, a fait une victime de taille puisque Lyon (4e), tenu en échec dimanche par Brest (1-1) malgré un excellent Gourcuff, devra se contenter de l'Europa League et ne pourra pas goûter aux charmes de la prestigieuse Ligue des champions pour la première fois depuis 2000. "Je pense que maintenant, il faut tout faire pour garder cette 4e place", indique ainsi Rémi Garde. "Il y a un manque d'efficacité. On peut pousser un peu plus loin. Sur l'ensemble, est-ce qu'on a tous fait bien les choses, tous ensemble dans ce match au même moment? Je me pose des questions. Tour à tour, les joueurs dans la volonté de construire on a commis des erreurs individuelles, des contrôles ratées, une passe manquée, des mauvais choix qui ont pénalisé le collectif. C'est un peu dommage". 

VIDEO - Garde : "On a loupé une victoire"

VIDEO - Garde: "S'en prendre à nous-mêmes"

L1 - Les équipes probables de la 36e journée

L1, OL - Garde : "C'est décevant

EdF - Gourcuff peut-il aller à l'Euro ?

Ligue 1, OL - Cris: "C'est dommage


5 - Ces équipes qui se disputent le dernier billet pour l'Europa League...

La bataille est toujours âpre concernant le dernier billet pour l'Europa League. Saint-Etienne (6e) a marqué le pas face à Marseille (0-0) dont la saison est pourtant terminée depuis sa victoire en Coupe de la Ligue. Bordeaux, remonté à la 7e place, peut donc y croire. Les Girondins ont plié le match au bout de 9 minutes à Auxerre en inscrivant 3 buts (4-2) dont le premier par Gouffran après seulement...13 secondes de jeu. L'AJA, désormais lanterne rouge et plombée par ce début de rencontre cauchemardesque, est en grand danger. Pour Toulouse (8e), qui n'a plus gagné depuis 4 matches après son nul contre Nice (0-0), la qualification pour la C3 devient au contraire de plus en plus hypothétique.

Finalement, en bas de tableau, Sochaux peut dire merci à Roudet, auteur d'un but crucial face à Nancy (1-0) qui sort son équipe de la zone de relégation (17e). L'espoir de maintien s'amincit en revanche pour Dijon (19e et avant-dernier), tenu en échec par Lorient (0-0).

Relatifs

From the web