thumbnail Bonjour,

Indésirable dans son club de cœur, l’AS Saint-Etienne, Jérémie Janot a pris la direction du FC Lorient pour une pige de quelques semaines.

Il ne faut jamais dire jamais, à fortiori dans un sport comme le football. Jérémie Janot, l’un des emblèmes de l’AS Saint-Etienne, a fait le choix cette semaine de quitter à la 34 ans son club de toujours pour venir en aide au FC Lorient. Le chouchou du Chaudron a mis de côté les sentiments pour son intérêt personnel, celui de pouvoir éventuellement relancer sa carrière. Une décision qui surprend beaucoup de monde, mais qui a été bien accueillie, surtout par les responsables de Lorient, qui avaient cruellement besoin d’un portier après les blessures de ces deux principaux gardiens.

« L’arrivée de Jérémie est une sécurité »

Fabien Audard (genou) et Benoit Lecompte (cheville) sont en effet indisponibles jusqu’à la fin de la saison. Jusque-là c’est Florent Chaigneau, le troisième choix de Christian Gourcuff, qui assurait l’intérim. Il aurait pu le faire encore lors des trois derniers matches de la saison, mais le technicien morbihannais a jugé qu’il était plus juste de faire confiance à quelqu’un de plus expérimenté. Avec son riche vécu de l’élite, Janot répondait parfaitement à ce profil. « Ce n’est pas de la défiance vis-à-vis de Florent Chaigneau, précise Gourcuff. Dans notre situation, il fallait prendre toutes les dispositions pour se prémunir d’un pépin. L’arrivée de Jérémie est une sécurité ».

Même s’il a refusé d’établir une quelconque hiérarchie, l’entraineur lorientais va donc, selon toute vraisemblance, titulariser l’ex Stéphanois à l’occasion de ces trois matches qui restent, face à Bordeaux, Dijon et le PSG. 13e au classement avec 4 points d’avance sur le premier réléguable (Brest), le FCL doit encore fournir un effort pour assurer sa place parmi l’élite. Janot est déjà décidé de tout faire pour que cette mission soit assurée, comme il le faisait à une certaine époque pour l’ASSE. « J’aurai pu rester planqué à « Sainté ». Mais c’est un moyen de montrer que j’ai encore envie de jouer. Là, je me mets en danger. C’est une mission commando express. Il y a trois matches et je vais essayer d’apporter mon vécu, mon envie et ma détermination lors de ces trois finales ».

A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Connectez-vous à notre page

et devenez fan. Le Meilleur de Goal.com vous est réservé

et tombera directement sur votre page.

Relatifs

From the web