thumbnail Bonjour,

Lors de la présentation du trophée de la Coupe de France aux supporters, certains joueurs de l'OL ont entonné des chants anti-ASSE.

C'est un nouveau sujet de discorde qui vient s'immiscer entre l'Oympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne. Dimanche après-midi les joueurs de l'OL présentaient le trophée de la Coupe de France aux supporters. Des milliers de fans étaient rassemblés devant l'Hotel de Ville de Lyon. Plusieurs joueurs dont Maxime Gonalons, Cris, Lacazette, Umtiti et Jimmy Briand ont entonné des chants hostiles à l'encontre de l'AS Saint-Etienne. Des chants qui aujourd'hui créent une véritable polémique. En effet, le Conseil national de l'Ethique pourrait se saisir de l'affaire afin de sanctionner les joueurs à l'origine de cette polémique.

Le président du conseil de l'ASSE, Bernard Caïazo a déclaré: "Le rôle des joueurs et des dirigeants d'ailleurs, je pense, c'est de se respecter et de ne pas tomber dans les travers qui peuvent vis-à-vis des supporteurs entraîner des débordements. C'est tout à fait indigne, je n'arrive pas à comprendre. Il y a des grands derbys comme Manchester City-Manchester United, s'il y a une rivalité qu'on peut comprendre, on n'imagine pas que les joueurs (de ces clubs) se mettent à chanter des chansons de ce type-là. Nous sommes, nous les Stéphanois, dirigeants, joueurs et supporters, très choqués".

Bernard Caïazo a également indiqué que son club allait faire appel à ses avocats et qu'il allait saisir la Ligue professionnelle de football pour régler cette affaire. Le gardien de Saint-Etienne, Jérémie Janot a également réagit sur twitter à cette affaire: "Si, par malheur, il y a des débordements et des blessés au prochain derby, ils en seront grandement responsables. Ils ont attisé la haine. Les joueurs lyonnais responsables du chant anti-stéphanois doivent être sanctionnés ! Ils ont un devoir d'exemplarité. Inadmissible".

L'an passé, Taie Taiwo s'était rendu coupable d'une action similaire après avoir entonné un chant anti-parisien au Stade de France devant le virage marseillais. Le défenseur de l'Olympique de Marseille avait été condamné à un match de suspension et 20 000 euros d'amende.

Relatifs