thumbnail Bonjour,

Montpellier, vainqueur à Toulouse (1-0) vendredi lors de la 34e journée de Ligue 1, s'est qualifié pour la Ligue des champions en disposant de 16 points d'avance sur le 4e (Lyon).

Montpellier, vainqueur à Toulouse (1-0) vendredi lors de la 34e journée de Ligue 1, s'est qualifié pour la Ligue des champions en disposant de 16 points d'avance sur le 4e (Lyon).

"On est capable d'aller chercher ce titre"

Premier objectif atteint. Montpellier va connaître, pour la première fois de son histoire, la Ligue des Champions. En effet, le club hérautlais n'avait disputé jusqu'à présent que la Coupe des coupes (quart de finale en 1990-1991) et la C3. Même s'il aurait fallu une catastrophe pour que ça ne se produise pas, les hommes de René Girard se sont officiellement assurés un billet au minimum pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. "J'ai envie de jouer la Ligue des champions", assure Henri Bedimo. "J'ai beaucoup de chance d'être dans ce groupe. Je peux encore énormément apporter à ce groupe, et inversement. Il y a l'envie du club, il y a aussi une carrière à gérer. Quand on a 20 ans, on voit les choses d'une manière différente. Je vais fêter mes 28 ans, il y a encore beaucoup de choses à vivre."

Mais Montpellier ne compte pas en rester là et se satisfaire de cette qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des champions. Auteur d'une saison exceptionnel, le MHSC veut plus et se met à sérieusement rêver. Les hommes de René Girard, auteurs de cinq victoires lors des six derniers matches, ne laissent rien au hasard et sont motivés comme jamais. Evian, Rennes, Lille et Auxerre. Ce sont les adversaires qu'ils devront battre lors des quatre dernières journées de championnat pour s'assurer de soulever le titre de Champion de France à la fin de la saison.

Remontée en Ligue 1 en 2009, la bande à René Girard est bien placée dans la course pour le titre de champion 2012 avec cinq points d'avance sur le PSG, qui dispute son match de la 34e journée dimanche soir à Lille, et ne compte pas se contenter d'une "modeste 3e place". "C'est sûr que ça sent bon (sourire). Venir gagner à Toulouse, c'est une performance significative. Cinq points d'avance, cela commence à faire, cela va mettre un peu de pression sur Paris. On espère que Lille fera un bon résultat face au PSG. Cette saison, nous sommes plus costauds quand il s'agit de garder un résultat, même si nous aurions dû faire le break pour ne pas nous faire peur en fin de match. Nous avons beaucoup d'espoir, mais nous sommes pendus aux résultats de Paris. Je ne sais pas si nous sommes les favoris, c'est aux spécialistes de le dire, mais sur ce que l'on montre depuis plusieurs mois, on se positionne comme une équipe capable d'aller chercher ce titre", a ainsi confié Olivier Giroud.

Relatifs

From the web