thumbnail Bonjour,

Le vestiaire de l’OM n’est plus uni et la confirmation a été portée ce jeudi par Morgan Amalfitano, qui a tenu à briser le silence dans une interview à La Provence.

La situation de l’OM, déjà compliquée avec la succession des mauvais résultats, s’est envenimée encore un peu plus ce jeudi. La « faute » incombe à Morgan Amalfitano, un des milieux de terrain de l’équipe. Avec le souci de faire changer des choses ou provoquer un électrochoc, l’ex Lorientais s’est permis de remettre en question l’investissement de ses partenaires. Dans un entretien accordé à la Provence, il a clairement affirmé qu’il y avait des « tricheurs » au sein du groupe. En conférence de presse, cet après-midi, il a tenu à relativiser la portée des mots, mais c’était trop tard pour éviter une nouvelle polémique. Une polémique qui n’est certainement pas faite pour arranger le cas alarmant de l’équipe phocéenne.

« On sait qui triche et qui ne triche pas »

On le connaissait plus pour ses bonnes prestations sur le terrain, que ça soit à l’OM, durant une bonne partie cette saison, ou dans les précédents clubs où il est passé. Des performances qui lui ont notamment ouvert les portes de l’Equipe de France. Mais pas pour ses sorties médiatiques, ou encore moins pour des remarques désobligeantes envers ses coéquipiers. Jugeant qu’il était grandement urgent d’en finir avec le malaise qu’est en train de vivre le club, il s’est permis d’attaquer une partie de l’équipe, sans aller jusqu’à citer des noms. « On sait qui triche et qui ne triche pas. Il faut prendre ceux qui ont envie » a-t-il lâché. Des paroles fortes et qui ont déjà fait couler beaucoup d’encre dans la presse.

Le succès acquis récemment contre l’OL (1-0 a.p.) en Coupe de la Ligue n’a pas vraiment inversé la dynamique dans laquelle se trouvent les Marseillais. Deux matches sans victoires ont suivi en championnat face à Caen (1-1) et Bordeaux (1-2), prolongeant à 3 mois la période d’insuccès dans cette Ligue 1. Jusque-là, la plupart des Olympiens mettaient en exergue le manque de réussite pour justifier en premier lieu cette incroyable série. Mais pour Amalfitano, il y a plus. « Un noyau de joueurs fait les efforts. Mais je ne sais pas si tout le monde les fait et travaille pour, poursuit-il, avant de lancer un message à tout le groupe. On doit s'en sortir avec ce noyau qui a envie d'aller au bout. Beaucoup calculent, alors qu'il ne faut pas agir ainsi dans une telle période. On ne doit plus se tirer dessus. On doit terminer la saison avec ceux qui ont envie de finir avec honneur, aussi bien pour eux-mêmes que pour le club ».

Il y a assurément du vrai dans ce que le néo-international a balancé. Mais s’est-il pris de la bonne manière ? Invité à faire part de son avis sur Infosport, Pape Diouf a répondu : « En disant qu’il y a des tricheurs sans donner des noms, il sème le poison. Il aurait du avoir le courage de citer des noms ou alors ne rien faire du tout. Je ne comprends pas sa méthode, ça ne va pas dans le bon sens ». Présent en conférence de presse dans l’après-midi, l’intéressé n’a pas souhaité s’étendre encore plus sur le sujet ou se justifier et s’est contenté de préciser qu’il « ne visait personne » et que personnellement il allait  « continuer à se donner à fond pour l’équipe ». Pas sûr qu’il ait désormais toutes les cartes en main pour le faire. Selon Diouf, pour la fin du championnat, « l’OM va jouer à regarder les autres jouer ».



A lire aussi :

Tout sur la Ligue 1

Relatifs

From the web