thumbnail Bonjour,

Le PSG est à nouveau tombé face à Nancy, alors que le LOSC s'est remis dans la course en triomphant du TFC et que Rennes et l'OL ont partagé les points.

1 - Nancy refait le coup au PSG

Le PSG qui se déplaçait sur la pelouse de Nancy pour la 30 journée, arrivait certainement avec un peu d’appréhension du coté de Marcel-Picot. Le match aller, soldé sur une victoire des visiteurs (0-1), avait laissé un gout amer au club de la capitale, et la forme actuelle des hommes de Carlo Ancelotti n'était pas rassurante du tout. Sans doute la raison pour laquelle l'ouverture du score de B.Traoré après moins d'une demi heure de jeu (18e) n'était pas réellement une surprise. Le PSG a bataillé et enchainé plusieurs occasions sérieuses avant de revenir dans la partie grâce à Sissoko (55e). Mais les hommes de Jean Fernandez ont finalement refait le coup du match aller et se sont imposés dans les dernières minutes de jeu grâce à un but de Mollo (89e). Un coup dur pour les parisiens, qui pourraient se faire distancer par le MHSC lors des prochaines semaines. Mais un résultat mérité pour les nancéiens, qui ont ont finalement pris 3 points de plus aux parisiens après avoir fait tombé l'OL et le MHSC lors des dernières semaines. Chapeau.




Du coté de Rennes, on avait commence le match de façon idéale face à l'OL en profitant d'une jolie ouverture du score d'Erding (5e) et les bretons auraient pu faire le break une petite minute plus tard si Pitroipa s'était montré plus altruiste. Mais l'incapacité des Rennais à tuer le match a finalement permis à l'OL de revenir lors de la deuxième période. De quoi donner de gros regrets aux bretons tant les joueurs de Remi Garde avaient été bousculés en première période. Sans surprise, on a retrouvé Lisandro Lopez dans le rôle de l'homme providentiel lyonnais, et les coéquipiers de l'argentin ont pu repartir du stade de la Route de Lorient avec un point relativement fortuit, qui permet au club de Jean-Michel Aulas de revenir à 6 points du LOSC et de la 3eme place.

L1 - Rennes accroche l'OL



3 - Lille revient dans la course

Un peu plus tôt dans la journée, Lille avait fait le nécessaire pour se réaffirmer candidat à la course au titre. Les joueurs de Rudi Garcia ont profité d'un Eden Hazard survolté pour surclasser une équipe du TFC pourtant habituée à offrir une vraie opposition. La première période qui a tourné à la démonstration, a parfaitement expliqué pourquoi les lillois, capables de réduire la 4eme équipe de Ligue 1 à une petite formation, ont toujours une carte à jouer. Car si les Champions en titre se sont fait peur en fin de rencontre, ils ont tout de même recoller avec le duo de tête et se trouve désormais à 4 points de la première place. Pour le TFC, qui avait une chance de se présenter comme un candidat à la Ligue des Champions, la marche était trop haute et il semble juste de penser que le podium restera inaccessible cette saison.



4 - Bordeaux n'apprend pas


A Chaban-Delmas, on a pris son temps pour trouver la faille, car la première partie de l'opposition entre les Girondins et Dijon a surtout illustré un manque flagrant de lucidité et d'application dans le dernier geste. Toutefois, Francis Gillot est intervenu à la pause avec un double changement qui a fait du bien à son équipe, et l'ouverture du score de Trémoulinas (72e sp) a finalement recomposé un temps fort bordelais indéniable en deuxième période. Malheureusement, les coéquipiers du latéral français n'ont pas su résister et ont concédé une égalisation tardive à des joueurs dijonnais vaillant et combatifs. Un symptôme des carences mentales de l'équipe bordelaise incompatible avec des ambitions européennes pour la saison prochaine comme l'indique l'entraineur des Girondins. "C'est du gâchis, complétement du gâchis. Peut-être que si on n'arrive pas à gagner les matches, c'est que nous n'en sommes pas capables et qu'on n'a pas le niveau pour aller plus haut. On n'arrive pas à retenir les leçons du passé, on perd beaucoup de points bêtement. On n'a pas le niveau pour aller dans les cinq premiers aujourd'hui"







5 - Nice et Sochaux se relèvent, l'ASSE tombe de haut


Plus dans dans le classement, on a pu assister à une rébellion des équipes en danger. A quelques journées de la fin du championnat et du verdict finale à la relégation, les 3 équipes de la zone rouge ont répondu présent. Auxerre a ainsi fait tomber Valenciennes dans un match globalement maitrisé et ou les nordistes n'ont pas su trouver le chemin des filets (2-0). Puis Sochaux qui avait concédé une ouverture du score très précoce à Grougi (2e) s'est révolté en fin de seconde période grâce à Maiga (77e) et Privat (82e). Mais le résultat le plus impressionnant a été la victoire niçoise face à Saint-Etienne. Les aiglons ont su profité des carences défensives des verts pour repartir avec 3 points alors que cette victoire pourrait servir de véritable moteur dans leur course au maintien. Caen et Ajaccio, qui sont également très proches de la zone rouge, ont disputé un match à 6 points dans la journée de dimanche. Mais au grand bonheur de l'AJA, de VA et Sochaux, personne n'est ressorti victorieux de ce duel. Enfin, Lorient est retombé à domicile face à l'ETG à peine un mois après le derby perdu face à Rennes, et a confirmé toutes ses difficultés à trouver un second souffle dans cette dernière partie du championnat. Pour les hommes de Christian Gourcuff, la zone de relégation n'est qu'a 2 points.





Relatifs

From the web